NOUVELLES

La Baie a vu ses pertes augmenter en raison de l'acquisition de Saks

11/12/2013 09:06 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

TORONTO - Des coûts plus élevés ont accru les pertes de la Compagnie de la Baie d'Hudson (TSX:HBC) au troisième trimestre, alors que la chaîne de magasins est allée de l'avant avec son acquisition du détaillant américain Saks.

L'entreprise a cependant affirmé mercredi que l'amélioration des ventes de ses magasins Lord & Taylor aux États-Unis et celle de ses activités de commerce électronique avaient contribué à contrebalancer ses dépenses.

Le détaillant national a fait état d'une perte nette de 124,2 millions $, ou 1,04 $ par action, pour la période de trois mois terminée le 2 novembre. Ce résultat se compare à la perte nette de 14,4 millions $, ou 14 cents par action, encaissée lors de la même période il y a un an, alors que la société était aux prises avec les ventes en baisse de ses magasins Déco Découverte et des taux de change défavorables.

Le bénéfice net ajusté, qui ne tient pas compte des frais liés à l'acquisition de Saks et des coûts de restructuration, s'est chiffré à 8,9 millions $, ou sept cents par action, comparativement à une perte nette de 300 000 $, ou un résultat nul par action, pour la période de 13 semaines. Ce bénéfice par action est de 3 cents inférieur à celui auquel s'attendaient les analystes consultés par Thomson Reuters.

Le président et chef de la direction de la Compagnie de la Baie d'Hudson (HBC), Richard Baker, a affirmé à des analystes lors d'une conférence téléphonique que l'entreprise se concentrait sur l'intégration de Saks, dont elle a fait l'acquisition plus tôt cette année pour une somme de 2,9 milliards $, incluant la prise en charge de la dette.

«J'ai pleinement confiance en notre stratégie de croissance pour Saks et en notre capacité à l'intégrer avec succès au sein de la plateforme HBC», a-t-il déclaré.

Le détaillant torontois a complété le mois dernier l'acquisition de Saks.

Les ventes trimestrielles de HBC ont augmenté de 5,8 pour cent, à 984,1 millions $, contre 930,4 millions $ un an auparavant. Le chiffre d'affaires consolidé des magasins ouverts depuis au moins un an a progressé de 5,7 pour cent, celui des magasins exploités sous la bannière La Baie ayant grimpé de 6,4 pour cent, contre une hausse plus modeste de 1,6 pour cent pour les magasins Lord & Taylor.

HBC a dit avoir observé une hausse significative des ventes dans les magasins récemment rénovés.

Les actions de la société ont terminé la séance de mercredi à 18,80 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 1,19 $, soit près de six pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc