NOUVELLES

Hockey junior: le Wild accepte de prêter Dumba à l'équipe nationale

11/12/2013 05:29 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

Mathew Dumba a reçu le feu vert pour se joindre à l'équipe canadienne en vue du championnat mondial de hockey junior, mercredi.

La brigade est par ailleurs optimiste quant aux chances de Jonathan Drouin de guérir assez rapidement, à la suite d'une commotion, pour participer au tournoi lui aussi.

Les 25 joueurs invités doivent arriver jeudi à Toronto pour un camp de trois jours, avant d'aller compléter leur préparation en Suède, où le tournoi commencera le 26 décembre, à Malmo.

Dumba, l'un des derniers retranchés, ces deux dernières années, devrait avoir un rôle important en défense, pour un club n'ayant pas remporté l'or depuis 2009. Le Wild a finalement choisi de lui permettre de se joindre à l'unifolié.

«Ç'a été dur pour moi les deux dernières fois, a dit l'athlète de 19 ans. J'ai hâte d'avoir la chance de vivre cette expérience-là avec des gars de mon âge.»

Le Canada espère pouvoir compter sur le défenseur Morgan Rielly des Leafs, qui se joindrait probablement à la première ligne et jouerait lors des avantages numériques.

Le club torontois n'a pas encore donné son accord, mais on l'a laissé de côté alors qu'il est en santé, ces derniers temps. John-Michael Liles a été rappelé de la LAH, ce qui fait dire à certains que Rielly, cinquième choix au total en 2012, sera bel et bien prêté à l'équipe nationale.

À l'arrivée le groupe doit compter 22 joueurs soit deux gardiens, sept défenseurs et 13 attaquants.

Il y a aura trois matches préparatoires en Suède: le 20 décembre contre la Finlande, le 22 face aux Suédois, puis le 23 contre la Suisse.

On ne sait pas encore si Drouin, choisi troisième au total en juin, par Tampa Bay, va pouvoir patiner lors du camp. L'ailier gauche va tout de même accompagner les siens en Suède dans l'espoir qu'il puisse jouer, après s'être soumis au protocole approprié.

Drouin a fait partie de l'équipe nationale qui s'est inclinée en demi-finale contre les Russes, l'an dernier.

Parmi les autres à surveiller au camp se trouvent Bo Horvat (Knights), Nic Petan (Winterhawks) et Anthony Mantha des Foreurs, le meilleur pointeur de la LHJMQ.

À chaque année le Canada doit composer avec le fait que des clubs de la LNH gardent tel ou tel joueur d'impact: cette fois on parle de Nathan MacKinnon (Avalanche), Sean Monahan (Flames) et Tom Wilson (Capitals). Mais c'est un peu la même chose pour bien d'autres nations incluant les Américains, qui seront privés de Seth Jones et Alexander Galchenyuk.

Le Canada s'entraînera vendredi et dimanche au Mastercard Centre de Toronto. Il y aura un match hors-concours samedi, contre une équipe de joueurs universitaires.

PLUS:pc