NOUVELLES

Brazeau ne sera pas accrédité comme journaliste 

11/12/2013 12:48 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

La demande du sénateur Patrick Brazeau pour être accrédité comme membre de la Tribune de la presse d'Ottawa a été rejetée mercredi.

L'exécutif de la Tribune parlementaire a étudié la demande et a voté unanimement contre son admission.

Patrick Brazeau, qui a été nommé sénateur par le premier ministre conservateur Stephen Harper, a été exclu du caucus du parti après avoir été arrêté pour agression sexuelle et voies de fait.

Puisqu'il siégeait depuis comme sénateur indépendant, M. Brazeau estimait qu'il avait l'impartialité nécessaire pour être journaliste sur la colline du Parlement.

Il voyait la nécessité d'avoir un travail rémunéré depuis qu'il a été suspendu sans salaire du Sénat, ayant été mêlé au scandale des dépenses. La Chambre haute a pris cette mesure contre lui après avoir déterminé qu'il avait réclamé des allocations de logement sans y avoir droit.

Mais la Tribune a dit non au futur journaliste. Selon les règles, un membre doit avoir comme principale occupation de rapporter et de couvrir les nouvelles du Parlement. De plus, un membre ne peut s'adonner à la représentation d'intérêts, notamment pour le gouvernement, et ne peut faire d'activités partisanes, a expliqué en entrevue le président de la Tribune de la presse, Daniel Thibeault.

Or, Patrick Brazeau est toujours sénateur, a-t-il fait valoir. Malgré sa suspension, il en garde le titre et ses bénéfices sociaux, notamment.

PLUS:rc