NOUVELLES

Un agent de la GRC fumeur de marijuana médicinale est arrêté pour voies de fait

10/12/2013 07:08 EST | Actualisé 09/02/2014 05:12 EST

FREDERICTON - Un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui s'était plaint publiquement de ne pas avoir pu fumer de la marijuana médicinale en service, a été maîtrisé à l'aide d'un pistolet Taser et arrêté pour avoir agressé un autre agent de la GRC.

C'est ce qu'a indiqué mardi le ministère de la Sécurité publique pour Fredericton, ajoutant que le caporal Ron Francis subissait une évaluation psychiatrique au centre hospitalier de Restigouche dans le nord de la province à la suite de son arrestation la semaine dernière.

M. Francis doit se présenter à nouveau en cour à Fredericton le 6 janvier.

Une porte-parole de la GRC a affirmé que les agents étaient inquiets quant à l'état dans lequel ils ont trouvé M. Francis dans la rue, vendredi dernier, au centre-ville de Fredericton.

Alycia Morehouse, une porte-parole du ministère de la Sécurité publique, a indiqué que la GRC avait contacté la police de Fredericton pour de l'aide car le secteur n'est pas sous la juridiction de la GRC.

Elle a mentionné que M. Francis avait été atteint d'une décharge de pistolet Taser, sans donner plus de détails, faisant valoir que l'affaire est devant les tribunaux.

M. Francis a suscité l'attention à travers le pays, le mois dernier, en s'opposant publiquement à la politique de la GRC qui interdit à ses agents de fumer de la marijuana médicinale lorsqu'ils portent l'uniforme.

Il a accusé la GRC et le gouvernement fédéral de ne pas en faire assez pour soutenir les agents souffrant de troubles de stress post-traumatique.

PLUS:pc