NOUVELLES

Ukraine : la police reprend une partie de la place de l'Indépendance

10/12/2013 07:59 EST | Actualisé 09/02/2014 05:12 EST

La police ukrainienne a franchi les barricades placées par les manifestants pro-Union européenne (UE) occupant la place de l'Indépendance, à Kiev, dans la nuit de mardi à mercredi.

Réunis par centaines aux extrémités de la zone, les policiers antiémeutes ont commencé à repousser les opposants au président Viktor Ianoukovitch à l'aide de leurs boucliers.

Ils ont également démonté plusieurs tentes qui avaient été montées sur place.

« Ne nous faites pas de mal! », a lancé à l'aide d'un mégaphone la chanteuse Rouslana, qui a rejoint les manifestants hostiles à la décision du chef de l'État, annoncée le 21 novembre, de renoncer à un accord d'association avec l'UE et d'opter pour un rapprochement avec Moscou.

Certains manifestants brandissaient leur téléphone portable comme des briquets ou des cierges en chantant l'hymne national.

Plus tôt mardi, quelque 2000 opposants s'étaient repliés sur la place de l'Indépendance à Kiev, après avoir été chassés des abords des bâtiments gouvernementaux, qu'ils occupaient depuis plusieurs jours.

Cette place symbolique dans la capitale a été pendant près de trois semaines le théâtre de manifestations monstres organisées notamment par l'opposition pour exiger la démission du gouvernement et l'organisation d'élections anticipées.

L'intervention policière de mercredi intervient en pleine mission de conciliation de la chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton, qui avait rencontré pendant trois heures le président Ianoukovitch, mardi, puis rencontré les manifestants place de l'Indépendance.

PLUS:rc