NOUVELLES

Les titres aurifères font grimper modestement la Bourse de Toronto

10/12/2013 05:54 EST | Actualisé 09/02/2014 05:12 EST

TORONTO - Les titres des secteurs de l'or et de l'énergie ont aidé la Bourse de Toronto à clôturer en hausse mardi.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a gagné 11,23 points pour terminer la journée avec 13 324,01 points.

Le dollar canadien s'est quant à lui apprécié de 0,28 cent US à 94,31 cents US.

L'incertitude quant au moment que choisira la Réserve fédérale des États-Unis pour réduire la cadence de son programme d'achats obligataires mensuel a continué à limiter les démonstrations d'enthousiasme.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 52,4 points à 15 973,13 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 5,75 points à 1802,62 points et que l'indice composé du Nasdaq a délaissé 8,26 points à 4060,49 points.

Le secteur aurifère torontois a progressé d'environ quatre pour cent, le cours du lingot d'or ayant gagné 26,90 $ US à 1261,10 $ US l'once malgré les spéculations entourant la Fed. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) s'est améliorée de 90 cents à 17,91 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a grimpé 68 cents à 23,08 $.

Les investisseurs espéraient que la Fed ne toucherait pas à son programme d'achats obligataires avant que 2014 ne soit bien entamée. Mais la publication d'une série de données économiques jugées positives la semaine dernière a soulevé la possibilité que la banque centrale américaine agisse beaucoup plus rapidement, peut-être même dès la semaine prochaine, lors de sa prochaine annonce sur ses taux d'intérêt.

Le programme d'achats d'obligations, en vertu duquel la banque achète pour 85 milliards $ US de titres chaque mois, est généralement considéré comme un des principaux facteurs expliquant la reprise des marchés d'actions cette année.

Le secteur aurifère torontois a progressé d'environ quatre pour cent, le cours du lingot d'or ayant gagné 26,90 $ US à 1261,10 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York, malgré les spéculations entourant la Fed. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) s'est améliorée de 90 cents à 17,91 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a grimpé 68 cents à 23,08 $.

Les titres du secteur de la technologie ont généralement progressé, celui du Groupe CGI (TSX:GIB.A) ayant avancé de 1,15 $ à 82,65 $. L'action de BlackBerry (TSX:BB) a reculé à son plus faible niveau depuis plus de 10 ans, soit 5,79 $, mais a clôturé la journée en hausse de 21 cents à 6,32 $.

Le secteur de l'énergie a avancé de 0,3 pour cent, le cours du pétrole brut s'étant emparé de 1,17 $ US à 98,51 $ US le baril à New York, ce qui constitue son plus haut cours de clôture depuis le 28 octobre. Le titre de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a grimpé de 38 cents à 34,96 $.

Le groupe des métaux de base a enregistré le déclin le plus prononcé du parquet torontois, soit 0,85 pour cent, malgré la hausse du cours du cuivre, qui a pris 1 cent US à 3,27 $ US la livre à New York. L'action de First Quantum Minerals (TSX:FM) a perdu 59 cents à 16,96 $.

Le secteur de la finance a aussi pesé sur le TSX. Dans ce groupe, l'action de la Banque CIBC (TSX:CM) a chuté de 56 cents à 90,28 $.

PLUS:pc