NOUVELLES

Le CHUM s'entend avec son directeur général Christian Paire

10/12/2013 10:42 EST | Actualisé 09/02/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) a annoncé mardi soir qu'une entente avait été conclue entre l'établissement et son directeur général, Christian Paire, relevé de ses fonctions la semaine dernière.

En vertu de l'entente, M. Paire quittera son poste le 17 décembre. Les modalités de l'entente sont «confidentielles», a fait savoir en fin de soirée la porte-parole du CHUM, Irène Marcheterre.

Le conseil d'administration, qui a approuvé l'entente lors d'une réunion, mardi, demandera au ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, l'autorisation à ouvrir un concours pour le choix du prochain directeur-général.

Le gouvernement doit décider, si comme à l'époque, le choix du nouveau directeur-général se fera à l'occasion d'un concours international.

Yvan Gendron, qui avait été nommé directeur général intérimaire, a indiqué au conseil d'administration son intention de briguer le poste. Un nouveau directeur général intérimaire devra donc être nommé.

De plus, le CHUM a demandé au ministre Hébert de nommer un nouvel accompagnateur puisque ceux qui ont été nommés le 2 décembre ne pourront pas poursuivre leur mandat au-delà du 31 décembre.

A la fin de novembre, le vérificateur général du Québec, Michel Samson, avait révélé notamment que Christian Paire avait perçu un salaire non conforme dépassant de 70 000 $ le seuil fixé par le Conseil du trésor au cours des trois dernières années. M. Paire a bénéficié, de 2010 à 2013, de primes au rendement auxquelles il n'avait pas droit, a observé le vérificateur.

Le conseil d'administration a réagi quelques jours plus tard en annonçant que M. Paire était relevé avec salaire, selon la rémunération autorisée par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

PLUS:pc