NOUVELLES

Le Canadien n'a pas affiché assez de fierté, selon le défenseur Josh Gorges

10/12/2013 10:53 EST | Actualisé 09/02/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Le Canadien s'est peut-être un peu trop fié à ses gardiens dernièrement. Même si l'équipe avait connu une semaine parfaite de quatre victoires, la semaine dernière, elle n'avait pas été parfaite. Elle avait été dominée les quatre fois au chapitre des tirs aux buts.

Mardi, Carey Price et Peter Budaj n'ont pas pu sauver les meubles et les Kings de Los Angeles ont brutalement ramené le Tricolore sur terre.

«Ça n'a pas été une affaire de stratégies, mais plutôt d'émotivité, de fierté et de caractère, a argué le défenseur Josh Gorges. Nous n'avons pas remporté les batailles dans les coins de patinoire et devant les filets. Les Kings nous ont dominés. Ils voulaient plus la victoire que nous.»

Gorges a qualifié de très décevant le manque d'effort du groupe en deuxième période.

«Ce n'est jamais facile de venir de l'arrière dans cette ligue, et nous aurions préféré accuser un retard d'un but au lieu de deux, après la première période, a-t-il noté. Mais ce n'était pas un retard insurmontable. Je m'explique mal pour quelles raisons nous avons été incapables de relever notre niveau de jeu. Ça m'a déçu davantage que le but de fin de première période que nous avons accordé.»

Gorges a parlé d'un match misérable qu'on ne doit pas nécessairement oublier au plus tôt.

«La seule chose que nous pouvons faire individuellement, c'est de se regarder dans le miroir et de se demander si nous avons fait notre tâche. Il n'y a pas un gars qui peut affirmer qu'il a été à la hauteur.

«Il nous faut revenir à l'entraînement mercredi, en comprenant combien c'est difficile dans la Ligue nationale. Nous devons utiliser ce mauvais match comme une source de motivation additionnelle.»

Le défenseur Francis Bouillon, comme l'entraîneur Michel Therrien d'ailleurs, n'ont pas vu comme un échec pour le Tricolore la dégelée encaissée contre une redoutable formation de l'Ouest.

«Nous avons relevé plusieurs défis depuis le début de la saison, a souligné Bouillon. Nous pouvons garder la tête haute, après la récente série de succès que nous avons connue. On met ce match derrière et on regarde vers l'avant.»

Les Kings ont été supérieurs dans tous les aspects du jeu.

«Ils patinaient bien, ils étaient les premiers sur la rondelle, a résumé Bouillon. Nous demandons à nos gardiens de faire le premier arrêt, ils le font bien, mais ce soir les Kings ont réussi quatre buts sur des retours de lancers, je crois.

«Le scénario aurait été différent si nous avions profité de nos chances en première. Mais c'était ce genre de soirée...»

Le capitaine Brian Gionta a dit que ses coéquipiers et lui ont laissé tomber Price et Budaj.

«Nous étions passablement satisfaits de notre première période. Nous aurions voulu marquer, mais le deuxième but des Kings nous a coupé les jambes. En deuxième période, ça n'a été que de mal en pis. Quand ça fait boule de neige de la sorte, il n'y a pas grand-chose à faire.»

PLUS:pc