NOUVELLES

La fille d'Alice Munro accepte le Nobel en son nom à Stockholm

10/12/2013 10:55 EST | Actualisé 09/02/2014 05:12 EST

La cérémonie officielle de remise de plusieurs prix Nobel, dont le prix Nobel de littérature, a commencé à Stockholm, en Suède. 

Mais la lauréate 2013, Alice Munro, aujourd'hui âgée de 82 ans, se sentant « trop frêle », ne s'est pas rendue à Stockholm pour recevoir son prix. C'est plutôt sa fille, Jenny, qui est allée le chercher pour elle.

Avec le Nobel de littérature, Alice Munro devient sans contredit parmi les auteurs canadiens celle qui est la plus primée de toute l'histoire du pays. Le prix est doté d'une somme de 8 millions de couronnes suédoises (1 200 000 $).

Ironiquement, Alice Munro avait annoncé plus tôt cette année qu'elle se retirait de l'écriture. 

« La Tchekhov canadienne »

Sur le site de l'académie suédoise, on peut lire que « certains critiques la considèrent comme la Tchekhov canadienne », qu'elle est appréciée « pour son art subtil de la nouvelle, empreint d'un style clair et de réalisme psychologique », et que « ses textes offrent souvent des descriptions d'événements de tous les jours, mais décisifs, sortes de révélations, qui illuminent l'ensemble de l'histoire et laissent surgir en un éclair des questions existentielles ».

Née le 10 juillet 1931 à Wingham, dans l'ouest de l'Ontario, Alice Munro a commencé à écrire des histoires dès l'adolescence, mais ce n'est qu'en 1968 qu'elle a publié son premier recueil de nouvelles. Sa dernière oeuvre, Dear life, a été publiée en 2012.

L'annonce du choix de l'écrivaine canadienne comme lauréate 2013 au mois d'octobre avait déclenché une vague de réactions positives au pays.


Les 10 précédents lauréats du prix Nobel de littérature 

2012 : Mo Yan (Chine)
2011 : Tomas Tranströmer (Suède)
2010 : Mario Vargas Llosa (Pérou/Espagne)
2009 : Herta Müller (Allemagne)
2008 : Jean-Marie Gustave Le Clézio (France)
2007 : Doris Lessing (Grande-Bretagne)
2006 : Orhan Pamuk (Turquie)
2005 : Harold Pinter (Grande-Bretagne)
2004 : Elfriede Jelinek (Autriche)
2003 : J.M. Coetzee (Afrique du Sud)

PLUS:rc