NOUVELLES

La doyenne des auteurs de romans à l'eau de rose meurt à 105 ans

10/12/2013 09:37 EST | Actualisé 09/02/2014 05:12 EST

Ida Pollock, qui aurait été l'écrivaine de romans d'amour la plus âgée au monde, est décédée à 105 ans.

Sa fille, Rosemary Pollock, a précisé que sa mère, auteure de plus de 120 livres, était morte le 3 décembre dernier dans un centre d'hébergement du sud de l'Angleterre.

Née à Londres en 1908 et élevée par une mère monoparentale, Mme Pollock a publié ses premières histoires quand elle était adolescente.

Elle a ensuite écrit de nombreux romans sous divers noms de plume, notamment ceux de Susan Barrie, de Rose Burghley et de Marguerite Bell, dont quelque 70 livres pour l'éditeur de romans d'amour Mills & Boon, branche britannique des entreprises Harlequin.

Avec des titres tels que Moon at the full, White heat, The devil's daughter ou encore The sweet surrender, l'auteure utilisait la formule éprouvée de l'amour contrarié entre une jeune femme et un homme plus mûr, se terminant généralement par un mariage heureux.

Ses 124e et 125e romans doivent être publiés au cours de la prochaine année.

Associated Press

PLUS:rc