POLITIQUE

La CAQ réclame l'assainissement des finances publiques

10/12/2013 10:36 EST | Actualisé 09/02/2014 05:12 EST
Radio-Canada

C'est en adressant des critiques au gouvernement de Pauline Marois, en particulier concernant les finances publiques, que le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) a communiqué le bilan de la session parlementaire de sa formation politique, mardi.

François Legault a mis en garde la première ministre Pauline Marois du fait qu'une entente sur la question des finances de l'État nécessiterait beaucoup de travail. « On est comme un lendemain de veille, a ironisé François Legault, on a deux années de déficit, on a mal à la tête et on a la gueule de bois. »

François Legault y va de cette demande : « On veut un budget équilibré dès 2014-2015 et un plan pour réduire les taxes des familles québécoises dès 2014-2015 », a-t-il dit.

La CAQ offre toutefois sa collaboration au gouvernement dans ce dossier, comme dans celui de la charte des valeurs, d'ailleurs. « « C'est un compromis honorable d'interdire les signes religieux pour les personnes qui sont en position d'autorité », d'affirmer François Legault. « Et moi, je dis à Mme Marois, la modération a bien meilleur goût. » Le chef caquiste recommande que les péquistes adoptent les compromis proposés par son parti. 

Par ailleurs, le chef caquiste a salué le travail accompli par la ministre Véronique Hivon sur les soins en fin de vie.

La CAQ se réjouit aussi de l'adoption du projet de loi sur les mines, dont plusieurs mesures avaient été demandées par sa formation.

En revanche, la CAQ dénonce l'attitude de « totale incohérence » manifestée par le Parti libéral du Québec de Philippe Couillard dans ce dossier. Pour Gérard Deltell, député de Chauveau pour la CAQ et leader parlementaire du deuxième groupe d'opposition, le PLQ « n'a strictement rien fait pendant trois semaines, il s'est énervé pendant deux jours, avant de finalement voter en faveur du projet de loi ». 

INOLTRE SU HUFFPOST

Le meilleur et le pire du gouvernement Marois