NOUVELLES

Rob Ford dit à Conrad Black être ouvert à un test d'urine

09/12/2013 05:14 EST | Actualisé 08/02/2014 05:12 EST

TORONTO - Le maire en disgrâce de Toronto a affirmé à l'ex-magnat des médias Conrad Black qu'il est prêt à se soumettre à un test d'urine pour prouver qu'il n'a pas de drogues ou d'alcool dans son organisme.

Les commentaires de Rob Ford ont été d'abord diffusés dans une vidéo annonçant une entrevue avec Conrad Black, enregistrée la semaine dernière, et qui devait être présentée sur les ondes de Vision TV lundi soir.

Le maire Ford est éclaboussé depuis mai dernier, alors que deux médias avaient fait état de l'existence d'une vidéo semblant le montrer en train de fumer du crack.

Après avoir nié à maintes reprises, M. Ford a surpris tout le monde — voire le monde entier —, le mois dernier, en admettant avoir fumé du crack il y a un an dans un état d'ébriété extrême.

Le maire fait aussi face à des allégations selon lesquelles il aurait offert à des membres de gangs criminalisés de l'argent et une voiture en échange d'une vidéo — des allégations non prouvées en cour mais contenues dans des documents de police relativement à une enquête sur les gangs et le trafic d'armes.

Pendant ce temps, Conrad Black — qui a purgé 37 mois dans une prison de la Floride après avoir été condamné aux États-Unis pour fraude et entrave à la justice — a soutenu que M. Ford devrait se voir accorder une présomption d'innocence totale à moins qu'il ne soit condamné de manière juste.

Sinon, «ses accusateurs devraient (prouver ce qu'ils avancent) ou se taire», a-t-il ajouté.

Conrad Black a argué à maintes reprises que la cause aux États-Unis contre lui était le résultat d'une poursuite inéquitable.

PLUS:pc