NOUVELLES

Les soldats français attaqués en République centrafricaine

09/12/2013 09:30 EST | Actualisé 08/02/2014 05:12 EST

BANGUI, République centrafricaine - Les soldats français déployés en République centrafricaine ont été attaqués par des hommes armés dans une banlieue de la capitale, lundi, mais le secteur serait maintenant sous contrôle.

Des soldats ont indiqué, sous le couvert de l'anonymat, que les affrontements s'étaient produits près de l'aéroport.

Les forces françaises ont renforcé leur présence dans les rues de Bangui. La France compte maintenant quelque 1600 soldats dans son ancienne colonie.

De son côté, l'ambassadeur de France aux Nations unies, Gérard Araud, a indiqué aux journalistes lundi qu'un minimum de loi et d'ordre avait été restauré dans la capitale centrafricaine. Il a ajouté que le désarmement de groupes armés avait débuté à Bangui, mais que le plus difficile restait encore à faire.

M. Araud a indiqué que le contingent de l'Union africaine en République centrafricaine devrait compter environ 6000 soldats d'ici quelques mois.

Les soldats français doivent maintenant pénétrer dans l'intérieur du pays, a dit M. Araud.

«Nous ne connaissons pas la situation dans le pays, dans l'est, par exemple», a-t-il expliqué.

Le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a demandé à l'armée américaine de transporter des soldats du Burundi vers la République centrafricaine, en réponse à une demande de la France.

La République centrafricaine a été plongée dans l'anarchie, la semaine dernière, quand des miliciens chrétiens armés opposés aux anciens rebelles musulmans qui ont pris le contrôle du pays ont lancé une offensive dans la capitale. Plus de 400 personnes ont été tuées lors des violences qui ont suivi.

PLUS:pc