NOUVELLES

Les Palestiniens accusent Kerry de nuire aux pourparlers

09/12/2013 10:44 EST | Actualisé 08/02/2014 05:12 EST

Un responsable palestinien a accusé lundi le secrétaire d'État américain, John Kerry, de conduire les pourparlers israélo-palestiniens dans l'impasse en cherchant à obtenir des concessions excessives de la part des Palestiniens, afin d'amadouer Israël sur le dossier nucléaire iranien.

Le chef de la diplomatie américaine a présenté la semaine dernière aux deux parties, lors d'escales à Jérusalem et Ramallah, ses propositions en matière de sécurité. Dans le cadre d'un accord de paix, Israël réclame de pouvoir conserver le contrôle militaire de la rive ouest du Jourdain, frontière potentielle d'un futur État palestinien.

Selon Yasser Abed Rabbo, qui a assisté à ces entretiens, John Kerry a plongé les discussions dans la crise en cherchant à « amadouer Israël en acceptant ses exigences d'expansion dans la vallée (du Jourdain) sous prétexte de sécurité ». 

Cette position américaine, a-t-il dit sur les ondes de la Voix de la Palestine, vise à « faire taire les Israéliens sur l'accord avec l'Iran et enregistrer de faux progrès sur le dossier israélo-palestinien à nos dépens ».

Yasser Abed Rabbo faisait allusion à l'accord conclu le 24 novembre à Genève entre l'Iran et les grandes puissances, qualifié d' « erreur historique » par le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou.

Les pourparlers de paix israélo-palestiniens ont été relancés cet été sous l'impulsion de John Kerry, pour une période de neuf mois qui prendra fin en avril.

Israël-Palestine, les racines d'un conflit. Consultez notre dossier.

PLUS:rc