NOUVELLES

Les Lions regardent en avant, faisant fi de leurs trois revers en quatre matches

09/12/2013 08:40 EST | Actualisé 08/02/2014 05:12 EST

ALLEN PARK, États-Unis - Les Lions (7-6) viennent de perdre trois fois en quatre matches, se privant ainsi d'une chance de distancer leurs rivaux dans la section Nord de la Nationale.

«Nous allons espérer que cette claque au visage va nous réveiller, a dit le demi de coin Chris Houston à propos du revers de 34-20 à Philadelphie, dimanche. Nos deux prochains matches seront à la maison, et il faut les remporter. Nous ne pouvons pas baisser la tête... nous sommes encore en bonne position. Je pense que nous aimons ça quand ça se complique un peu.»

Les Ravens et les Giants visiteront prochainement le Ford Field, puis les Lions vont conclure la saison régulière au Minnesota.

«Nous n'aurons pas à nous soucier du vent ou de 15-20 cm de neige pendant trois matches, mais peut-être que ces facteurs-là vont revenir, a dit l'entraîneur des Lions, Jim Schwartz. Nous sommes confiants pour ce qui reste de la saison.»

Il y a toutefois du travail à faire au niveau des revirements. Les Lions en ont subi huit au total lors des revers contre Tampa Bay et Pittsburgh, sans jamais intercepter de passe ou récupérer eux-mêmes un échappé.

Au Lincoln Financiel Field ils ont commis sept échappés, dont trois ont été repris par Philadelphie. Avec la même quantité de neige sur le terrain, les Eagles ont subi un seul revirement.

Les Lions doivent aussi être plus productifs en fin de match. Face aux Buccaneers et aux Steelers ils ont mené en amorçant le quatrième quart, pour ensuite être blanchis dans celui-ci. Et dimanche, les Eagles les ont surclassés 28-6 lors du dernier quart.

Schwartz dit que l'équipe a dans sa mire un premier titre de section depuis 1993 et qu'en conséquence, son groupe ne peut pas s'attarder à ce qui est dans le passé. Ils ont actuellement un gain de plus que Chicago et Green Bay.

«Il faut regarder en avant et ça commence lundi soir prochain contre les Ravens», a t-il résumé.

PLUS:pc