NOUVELLES

Le Conference Board optimiste quant à la croissance au Québec

09/12/2013 06:03 EST | Actualisé 08/02/2014 05:12 EST

Le Conference Board prévoit des jours meilleurs pour le Québec en 2014 et la poursuite des beaux jours pour l'Alberta, en raison notamment de l'industrie des sables bitumineux. 

Dans sa Note de conjoncture provinciale : automne 2013, Marie-Christine Bernard, directrice associée, Prévisions provinciales et territoriales, estime que la croissance économique au Québec s'établira à 2,1 % en 2014, « la raison en étant principalement que les consommateurs et les entreprises donneront plus d'élan à l'économie. »

Cette prévision est plus élevée que celle du gouvernement québécois, qui envisage une croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de 1,8 % en 2014.

Pour l'Ontario, Mme Bernard estime qu'une reprise des exportations et une forte croissance dans les services commerciaux et financiers aideront la province vers une croissance du PIB réel de 2,2 %. L'Ontario prévoit 2,1 %.

Marie-Christine Bernard souligne dans sa note que c'est l'Alberta qui connaîtra la plus forte croissance au Canada en 2014. Les investissements dans les sables bitumineux et la vigueur du marché du travail devraient se traduire par un PIB réel de 3,4 % en 2014.

Elle rappelle que c'est à la locomotive économique albertaine que le Canada doit sa croissance depuis trois ans.

La Colombie-Britannique devrait se classer en tête des provinces en 2015, avec une croissance économie prévue de 3,1 %. Entre-temps, la relance de la construction et la création d'emplois devraient lui donner un PIB réel de 2,7 % l'année prochaine.

En Saskatchewan, le prix de la potasse ramènera la croissance économique de la province à 2,3 % en 2014, ce qui correspondra à la croissance canadienne, toujours selon le Conference Board.

PLUS:rc