NOUVELLES

Égypte: le leader des Frères musulmans comparaît devant la justice

09/12/2013 02:08 EST | Actualisé 08/02/2014 05:12 EST

LE CAIRE, Égypte - Le leader des Frères musulmans a comparu devant la justice égyptienne lundi, pour la première fois depuis son arrestation il y a quatre mois et pour répondre d'accusations d'incitation au meurtre pendant les manifestations qui ont secoué le pays cet été.

Mohammed Badie et 14 autres importants dirigeants du mouvement ont comparu sous haute surveillance. L'audience s'est déroulée à l'intérieur de la prison où Badie est détenu.

Au moins cinq personnes, dont un policier, ont été tués lors des manifestations qui ont éclaté après que le président Mohamed Morsi ait été chassé du pouvoir par l'armée.

Le procès des leaders des Frères musulmans compte parmi ceux que le gouvernement intérimaire appuyé par l'armée a intenté au groupe depuis que Morsi a été évincé de la présidence le 3 juillet.

Les autorités égyptiennes tentent de démontrer que les Frères musulmans ont alimenté la violence pendant la présidence de Morsi et après son départ du pouvoir. Morsi lui-même est en procès pour incitation au meurtre. Son procès a débuté le mois dernier et doit reprendre en janvier.

Badie a commencé par réciter une prière en hommage à tous ceux qui ont perdu la vie au nom de l'Égypte. Son fils compte parmi ceux qui ont été tués cet été.

Badie a ensuite nié que son groupe ait été l'instigateur d'actes de violence. Il a demandé au tribunal pourquoi aucune enquête n'a été ouverte sur la mort de son fils ou l'incendie de sa maison.

Le procès a été ajourné jusqu'au 11 février.

PLUS:pc