NOUVELLES

À Minneapolis, un pont construit en 339 jours

09/12/2013 01:56 EST | Actualisé 07/02/2014 05:12 EST
Radio-Canada

À l'heure où l'on se demande ce que nous réserve le pont Champlain, nous sommes allés au Minnesota pour comprendre comment les Américains ont réussi à construire un pont en 11 mois, pour remplacer celui qui venait tout juste de s'effondrer. Un projet de moindre ampleur que celui du futur pont Champlain, mais qui nous amène à réfléchir.

Un texte de Jean-Sébastien Cloutier

Il était 18 h 02 le 1er août 2007, à Minneapolis, au Minnesota. En pleine heure de pointe, quatre des huit voies du St-Anthony Falls Bridge, qui surplombe le Mississippi, étaient fermées pour cause de réparation. Soudainement, le pont a tremblé, puis s'est écroulé. Entraînant une centaine de voitures vers le bas.

Treize personnes sont mortes et 155 autres ont été blessées. L'enquête démontra que l'effondrement était dû à une erreur de conception du pont jumelée aux 575 000 livres (261 000 kg) d'équipements et de matériaux de construction présents ce jour-là sur le tablier.

Les autorités ont accusé le coup et ont dû se retrousser les manches immédiatement. Chaque jour, 141 000 véhicules circulaient sur ce pont; à peine 20 000 de moins que sur le pont Champlain.

Objectif : un nouveau pont, et vite!

Rapidement, des mesures ont été prises pour alléger la circulation. On a peint de nouvelles voies sur les autoroutes, on a prévu des détours, changé la signalisation. Mais surtout, on a pensé au nouveau pont. Confrontés au pire, tous les paliers de gouvernements, tous les organismes locaux, étatiques ou fédéraux ont décidé de collaborer. Peut-être comme ils n'avaient jamais collaboré auparavant. L'objectif : avoir un nouveau pont le plus vite possible.

Comme le nouveau pont serait bâti à l'emplacement même de l'ancien pont, on a décidé de ne pas faire d'étude environnementale. Pas d'autres études préliminaires non plus, ni de concours d'architecture. Le Département des transports du Minnesota, propriétaire du pont, a lancé son appel d'offres 49 jours après l'effondrement du nouveau pont.

Un mois plus tard, les travaux commençaient. Ils ont duré 11 mois. Le 18 septembre 2008, Minneapolis avait son nouveau pont!

Dimanche après-midi, notre équipe était sous ce nouveau pont pour prendre des images. Évidemment, le Mississippi n'est pas le Saint-Laurent. Le St-Anthony Falls Bridge est neuf fois moins long que le pont Champlain. Sauf qu'avec ses immenses et élégants piliers de béton et ses 10 voies de largeur, il impressionne.

Nous étions là depuis 10 minutes à peine qu'un ingénieur civil du Michigan est arrivé pour le voir de près et prendre des photos. « Un travail fantastique vu les délais », nous a dit Mike DeBoer. Les résidents de Minneapolis à qui nous avons parlé par la suite étaient d'accord.

Que peut-on en retenir?

Ce pont a été construit avec la méthode « Design-Build », comme on dit aux États-Unis. « Conception-construction », si vous préférez. Architectes et entrepreneurs ont formé une équipe et étaient liés par le même contrat. Dans un « Design-Build », la construction peut parfois commencer quand à peine le quart de la conception finale est achevée, nous a-t-on expliqué. On s'adapte s'il le faut, mais on avance vite!

Cette méthode et ses variantes sont aussi utilisées au Canada, souvent dans les PPP. Les partenaires du nouveau pont Champlain pourraient bien y avoir recours lorsque toutes les études seront terminées. Sauf qu'à Minneapolis, c'est le fédéral qui a payé le pont. Zéro péage.

À Montréal, il semble que ce seront les automobilistes qui devront payer. À Minneapolis, le design du pont a été décidé en vase clos, mais lors d'une soirée consultative, la communauté a pu choisir entre quelques options de piliers, de couleurs, d'éclairage... À Montréal, on verra.

On ne peut pas comparer le projet du pont Champlain avec celui du St-Anthony Falls Bridge. Ils n'ont pas la même ampleur. On peut cependant réfléchir et tirer quelques apprentissages de cette expérience au Minnesota. Nous en retenons une en priorité : « La clé du succès, c'est la collaboration », nous a résumé le porte-parole du Département des transports du Minnesota. Que nos autorités se le tiennent pour dit.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des ponts remarquables dans le monde