NOUVELLES

Neige, verglas, grésil: la tempête hivernale continue de balayer les États-Unis

08/12/2013 05:01 EST | Actualisé 07/02/2014 05:12 EST

RICHMOND, États-Unis - Une tempête hivernale a amené un mélange de neige, de verglas et de grésil, dimanche sur le sud de la région mid-atlantique et d'autres États américains, et rendu la conduite dangereuse pour des millions de résidents au pays.

La tempête, qui se déplace lentement, a amené les autorités de la Virginie, de parties du Maryland et d'autres États à conseiller aux résidents à ne pas prendre la route et à forcer l'annulation de nombreux vols.

Au Wisconsin, plusieurs carambolages ont eu lieu en raison des conditions routières, dont un qui fut fatal.

En Pennsylvanie, la neige a fait des ravages sur l'autoroute et recouvert les terrains de football où deux équipes de la NFL, les Steelers de Pittsburgh et les Eagles de Philadelphie affrontaient respectivement Miami et Detroit. Des parties de cet État et le sud du New Jersey ont reçu plus de 7,5 centimètres de neige.

Le service météorologique national a affirmé que l'anticyclone qui survole la Caroline du Nord en direction nord vers la Nouvelle-Angleterre subit des perturbations du sud-ouest et de l'humidité au large de l'Atlantique.

Selon le météorologue Kevin Witt, il ne s'agit pas d'une seul tempête, mais de plusieurs l'une à la suite de l'autre.

«C'est une bonne recette pour les précipitations hivernales», a-t-il expliqué.

Les prévisions annoncent que la tempête pourrait continuer toute la journée dimanche et se changer en pluie lundi. Dans le sud de la Pennsylvanie et du New Jersey et au Delaware, l'accumulation de neige pourrait atteindre 15 centimètres.

Sur une autoroute, en banlieue de Philadelphie, les automobilistes ont été coincés dans leurs voitures durant plus d'une heure. Les gens entraient et sortaient de leur auto et allaient marcher avec leur chien, et les enfants faisaient des batailles de boules de neige au bord de la route, a rapporté un automobiliste.

«(Neige, grésil, verglas), nous recevons un peu de tout», a dit la météorologue Anita Silverman au bureau du service météorologique de Blacksburg, en Virginie, où la porte-parole de la gestion des urgences, Laura Southard, a affirmé que la tempête avait un potentiel historique.

Le puissant système a déjà provoqué de nombreuses pannes de courant et des milliers d'annulations de vols.

Les autorités de la Dominion Virginia Power, la plus grosse centrale électrique de l'État de la Virginie, ont affirmé que la tempête pourrait abattre des arbres et des lignes électriques. Leurs camions sont prêts à sortir et les équipes de personnel sont sur un pied d'alerte. Seulement plusieurs centaines de pannes de courant étaient rapportées vers la mi-journée, dimanche.

PLUS:pc