NOUVELLES

Les Dolphins font fi de la neige et battent les Steelers 34-28 à Pittsburgh

08/12/2013 05:45 EST | Actualisé 07/02/2014 05:12 EST

PITTSBURGH, États-Unis - Une fois que les Dolphins de Miami se sont habitués à la neige, les Steelers de Pittsburgh n'ont plus été un problème.

Charles Clay a capté deux passes de touché, dont une de 12 verges de la part de Ryan Tannehill avec 2:53 à faire au match, et les Dolphins de Miami ont vaincu les Steelers de Pittsburgh 34-28, dimanche.

Daniel Thomas a récolté 105 verges de gains au sol et un touché. Il a réussi une course de 55 verges dans la neige au Heinz Field afin de mettre la table pour le majeur de Clay qui a fait la différence. Tannehill a complété 20 de ses 33 passes pour 201 verges de gains et trois touchés pour les Dolphins (7-6). Les Dolphins ont gaspillé une avance de 10 points au troisième quart, mais sont venus de l'arrière pour signer une troisième victoire en quatre rencontres.

«Je pense que je dois faire vérifier ma pression, a dit l'ailier défensif Cameron Wake, des Dolphins. C'est du football du mois de décembre.»

Ben Roethlisberger a récolté 349 verges de gains et trois touchés, mais les Steelers (5-8) ont encaissé un deuxième revers de suite et ils sont à toutes fins pratiques éliminés de la course aux éliminatoires. Antonio Brown a atteint la zone des buts sur le dernier jeu du match après une série de passes latérales, mais les arbitres ont jugé qu'il avait mis le pied hors du terrain avant de marquer.

«C'est une grosse victoire pour nous, a dit Thomas. Nous avons comme mentalité que ça passe ou ça casse.»

Le demi de sûreté des Steelers Troy Polamalu a inscrit un touché sur un retour d'interception de 19 verges avec 8:05 à faire au troisième quart, ce qui plaçait les Steelers en avant 21-17. Cependant, Polamalu et Cortez Allen ont mal paru sur le touché de Clay en fin de rencontre, étant incapables de plaquer l'ailier rapproché format géant.

Clay s'est défait de l'emprise des deux joueurs et a ensuite atteint la zone des buts pour donner l'avance pour de bon aux Dolphins. Caleb Sturgis a ajouté un placement en fin de match et les Dolphins ont résisté — de justesse — à un dernier jeu inquiétant.

Les Steelers ont débuté le jeu à leur ligne de 21 verges, tout juste avant que le cadran n'atteigne zéro. Emmanuel Sanders a capté une courte passe de Roethlisberger, ce qui a commencé une série de passes latérales au cours de laquelle même le joueur de ligne Marcus Gilbert s'est retrouvé avec le ballon. Gilbert l'a remis à Roethlisberger, qui a semblé effectuer une passe vers l'avant à Brown. Toutefois, les arbitres n'ont pas lancé de mouchoirs et Brown a filé le long de la ligne de touche.

Alors que Brown célébrait, un arbitre a pointé à la ligne de 11 verges des Dolphins et c'est plutôt les joueurs de cette équipe qui ont pu célébrer une première victoire à Pittsburgh en 23 ans.

«Il n'y a personne ici qui va abandonner», a mentionné Roethlisberger.

PLUS:pc