NOUVELLES

Lara Gut remporte le super-G de Lake Louise, Marie-Michèle Gagnon termine 10e

08/12/2013 03:32 EST | Actualisé 07/02/2014 05:12 EST

LAKE LOUISE, Alta. - La Suissesse Lara Gut a remporté le super-G féminin dimanche à la Coupe du monde de ski alpin de Lake Louise, en Alberta, tandis que la Québécoise Marie-Michèle Gagnon se taillait une place parmi le top-10.

Gut a stoppé le chrono à 1 minute et 22,86 seconde sur la piste du complexe de ski albertain. Cette victoire lui a permis d'atteindre le sommet du classement général.

«C'est la première fois que je me retrouve parmi le top-3 au classement général, donc c'est assez nouveau comme situation pour moi, a admis Gut. Je dois juste demeurer concentrée sur mon ski et ne pas commencer à penser aux autres points techniques.

«Si je pense aux autres points techniques, je vais devenir nerveuse et je ne skierai pas de la façon dont je suis capable. Aujourd'hui (dimanche), je savais ce que j'avais à faire et c'est ce que j'ai fait. C'est 'cool' de savoir que si tu skies comme tu le peux, alors tu peux être la championne à Lake Louise.»

Tina Weirather, du Liechtenstein, a obtenu la médaille d'argent en 1:22,89, et le podium a été complété par l'Autrichienne Anna Fenninger en 1:23,19.

La skieuse étoile américaine Lindsey Vonn s'est hissée en cinquième position.

«Je crois que c'est un pas énorme dans la bonne direction, a dit Vonn. Je sais que je peux de nouveau l'emporter.»

Pour sa part, Gagnon, de Lac-Etchemin, a abouti en 10e place.

«Je suis très satisfaite et je ne m'attendais pas à ça! C'est une grosse surprise pour moi, car je suis avant tout une spécialiste des disciplines techniques, a souligné Gagnon, qui participe à des épreuves de vitesse afin d'améliorer sa technique en slalom géant. Obtenir un aussi bon résultat, c'est surprenant. Et c'est d'autant plus positif que j'étais très à l'aise sur mes skis.»

Gagnon a connu un excellent départ. Elle a toutefois perdu un peu de temps en fin de parcours, là où quelques concurrentes parties avant elles ont été surprises par un virage pour ensuite faire une sortie de piste.

«Les entraîneurs m'ont dit de prendre de l'espace au dernier gros virage, mais j'ai été un peu hésitante, a-t-elle indiqué. J'avais oublié qu'il y avait deux bosses et j'étais seulement concentrée sur la deuxième, ce qui a fait en sorte que j'ai un peu revolé.»

L'Allemande Maria Hoefl-Riesch fut 19e, après avoir remporté les deux descentes de Lake Louise.

Larisa Yurkiw, d'Owen Sound, en Ontario, n'a pu compléter la première manche.

La prochaine étape de la Coupe du monde de ski alpin féminin se déroulera à St. Moritz, en Suisse. Le super-G sera présenté samedi et le slalom géant aura lieu dimanche.

PLUS:pc