NOUVELLES

Kim Jong-un limoge son oncle, numéro 2 du régime nord-coréen

08/12/2013 06:37 EST | Actualisé 07/02/2014 05:12 EST

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a jeté en disgrâce son oncle qui était jusqu'ici considéré comme le deuxième personnage le plus puissant du régime de Pyongyang.

Jang Song-thaek a été limogé pour avoir commis des « actes criminels défiant l'imagination » et avoir dirigé une faction contre-révolutionnaire, a indiqué l'agence de presse officielle du régime dynastique.

L'oncle de Kim Jong-un et ses alliés « ont causé un tort énorme à notre parti et à la révolution », a déclaré l'agence de presse.

La dépêche affirme que M. Jang « abuse de son pouvoir », s'est rendu coupable d'« irrégularités » et de « corruption », a « des relations inappropriées avec les femmes » et a consommé de la drogue et joué au casino pendant un traitement médical à l'étranger.

M. Jang était notamment vice-président de la Commission de la défense nationale et siégeait au bureau politique du Parti des travailleurs.

Les services de renseignement de la Corée du Sud soupçonnaient cette disgrâce depuis plusieurs jours. Samedi, Jang Song-thaek n'apparaissait déjà plus dans un documentaire sur Kim Jong-un qui était rediffusé par la chaîne nationale nord-coréenne.

PLUS:rc