NOUVELLES

Stephen Harper et une importante délégation s'envolent pour aller rendre hommage à Madiba

08/12/2013 01:54 EST | Actualisé 07/02/2014 05:12 EST
PC

OTTAWA - Le premier ministre Stephen Harper et une importante délégation canadienne se sont envolés dimanche pour l'Afrique du Sud afin d'y rejoindre d'autres leaders de partout sur la planète qui rendront un dernier hommage à Nelson Mandela.

M. Harper assistera à une cérémonie publique pour M. Mandela mardi à Johannesburg, ainsi qu'à l'exposition de la dépouille en chapelle ardente à Pretoria, mercredi.

Le premier ministre sera accompagné de trois de ces prédécesseurs, Brian Mulroney, Jean Chrétien et Kim Campbell, qui ont tous trois été invités à voyager à bord de l'avion gouvernemental. Joe Clark, pour sa part, se trouve déjà en Afrique et rejoindra la délégation canadienne lorsque celle-ci arrivera en Afrique du Sud.

«C'était un très, très grand homme», a déclaré M. Chrétien au moment de monter dans l'avion.

L'ex-gouverneure générale Michaelle Jean et le chef de l'Assemblée des Premières Nations, Shawn Atleo font partie de la délégation de M. Harper, tout comme les premiers ministres de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil, de l'Alberta, Alison Redford, et du Yukon, Darrell Pasloski.

«Que de représentants de toutes les familles politiques partent ensemble pour l'Afrique du Sud pour rendre hommage à Mandela est digne de l'esprit de cet homme. Je suis fière de nous», a déclaré Mme Jean.

Le chef du Nouveau Parti démocratie Thomas Mulcair aura également son siège dans l'avion. Son homologue libéral, Justin Trudeau, n'était pas dans l'appareil. C'est plutôt le député de Mont-Royal, Irwin Cotler, qui représente le PLC au sein de la délégation.

On ignore si M. Trudeau avait reçu une invitation de M. Harper.

Durant sa carrière d'avocate avant de se lancer en politique, Mme Redford a travaillé pour M. Mandela, au début des années 1990, dans le cadre des efforts visant à rebâtir le système juridique sud-africain et établir les bases pour les premières élections multi-raciales au cours desquelles il est devenu président.

M. Mulroney a quant à lui dirigé les efforts canadiens pour faire libérer «Madiba» et faire pression sur l'Afrique du Sud afin de renverser l'apartheid, tandis que M. Chrétien était au pouvoir lorsque M. Mandela a reçu la citoyenneté canadienne honoraire en 2001.

Nelson Mandela est mort jeudi à l'âge de 95 ans.

Sa dépouille sera exposée de mercredi à vendredi.

Des funérailles officielles sont prévues dimanche prochain.

INOLTRE SU HUFFPOST

NELSON MANDELA IN CANADA