NOUVELLES

Bureau des gouverneurs de la LNH: l'entente avec Rogers à l'agenda

08/12/2013 06:35 EST | Actualisé 07/02/2014 05:12 EST

Au niveau financier, l'horizon est prometteur pour la Ligue nationale de hockey.

On saura à quel point les coffres sont bien garnis lors des réunions du bureau des gouverneurs lundi et mardi, à Pebble Beach en Californie. On s'attend à ce que ceux-ci approuvent le nouveau contrat de télévision avec Rogers, et aussi à ce qu'ils soient mis au parfum du plafond salarial approximatif pour la prochaine saison.

Le pacte de 5,2 milliards $ pour 12 ans avec Rogers, pour les droits nationaux exclusifs au Canada, doit recevoir le feu vert des gouverneurs avant de s'enclencher en 2014-15. Vu la somme d'argent qui est en jeu, il n'y a pas de réel danger qu'il ne soit pas approuvé.

Le chef des opérations de la ligue, John Collins, a récemment parlé de la LNH comme d'une entreprise de quatre milliards $, et même si ce chiffre n'était atteint que dans un avenir rapproché, la tendance est à la hausse pour ce qui est du plafond salarial, et rapidement.

Le bureau des gouverneurs aura une mise à jour pour le plafond salarial de 2014-15, qui sera passablement plus élevé que la limite de 64,3 M $ de la saison en cours. On avance qu'il sera aux alentours de 70 M $, ce qui le ramènerait au niveau d'avant le lock-out, à la deuxième saison complète après l'arrêt de travail.

Une nouvelle mouture de la Coupe du monde de hockey pourrait être à l'agenda, mais le dossier aurait à être négocié avec les joueurs.

Quant aux nouvelles sections, elles semblent mieux convenir à 32 clubs plutôt que 30, mais Bettman a dit qu'il n'y a pas de plans immédiats pour une expansion.

«Ce n'est pas prévu pour l'instant, a t-il dit. On nous exprime souvent de l'intérêt et il y a des discussions informelles, mais en termes de candidatures officielles, ce n'est pas ce qui retient notre attention en ce moment.»

PLUS:pc