NOUVELLES

Taxes scolaires: les commissions scolaires en appellent aux libéraux

07/12/2013 03:09 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

Réunie en conseil général aujourd'hui à Québec,  la Fédération des Commissions scolaires du Québec (FCSQ) a demandé le retrait du projet de loi qui enjoint ses membres de rembourser 100 millions $ en taxes scolaires prélevés lors de la dernière année.

La présidente, Josée Bouchard a lancé du même souffle un appel à l'opposition libérale pour que celle-ci soit plus présente et active dans ce dossier.

« Le parti libéral dit nous soutenir, dit vouloir le maintien des commissions scolaires, alors à travers ce projet de loi là, à travers le comité d'experts qui a un mandat très large... on a hâte de les entendre », a fait valoir la présidente de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean.

Selon Madame Bouchard, il est clair que l'obligation de rembourser une telle somme se traduira par un manque à gagner qui affectera directement les services aux élèves.

« Les services de transport, les ressources pour aider les enfants dans les classes, les directions adjointes dans les écoles où le besoin est là, sont autant de services qui pourraient écoper », explique Mme Bouchard.

Selon elle, les présidents de commissions scolaires ont réitéré leur détermination à utiliser tous les moyens pour obtenir gain de cause.

« J'avais une assemblée extrêmement décidée devant moi en fin de semaine », a conclu Josée Bouchard.

Selon la FCSQ, 45 des 61 commissions scolaires francophones sont en situation de déficit.

PLUS:rc