NOUVELLES

Régimes de retraite : Jean-Paul L'Allier se range du côté des syndicats

07/12/2013 07:07 EST | Actualisé 06/02/2014 05:12 EST

L'ancien maire de Québec est sorti de sa traditionnelle réserve, samedi, en donnant son appui aux différents syndicats de la Ville de Québec dans le dossier des régimes de retraite des employés municipaux.

Jean-Paul L'Allier, qui prononçait un discours au 9e Congrès du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec qui se tenait dans la Vieille Capitale, s'est dit préoccupé de ce dossier.

Jean-Paul L'Allier a invité les autorités municipales de la Ville de Québec à respecter les conventions signées dans le passé.

« Quand on a des régimes de retraite qui ont été négociés à des moments donnés, et que ça faisait partie des conditions de travail à un moment donné [...], on doit respecter ça. Ceux qui ont acquis des droits, ceux qui ont acquis des situations, à mon avis, on doit les respecter », a fait savoir Jean-Paul L'Allier.

Terminal de granules

L'ancien maire de Québec a aussi formulé un bref commentaire sur le projet controversé de terminal de granules de bois à l'anse au Foulon d'Arrimage Québec.

Même si l'ancien maire L'Allier refuse de se mêler des dossiers municipaux, il s'est tout de même questionné sur l'apparition d'un premier silo le long du boulevard Champlain.

« C'est la décision de la Ville puis la Ville vivra avec sa décision dans les années à venir. Je suis passé deux ou trois fois. Tu regardes ça et tu te dis : "Bon, c'est gros, c'est énorme. C'est un ballon? Ça se crève?", a lancé l'ancien maire de Québec en riant.

PLUS:rc