NOUVELLES

Orpik quitte le match sur une civière après une attaque vicieuse de Thornton

07/12/2013 08:34 EST | Actualisé 06/02/2014 05:12 EST

BOSTON - Le défenseur des Penguins de Pittsburgh, Brooks Orpik, a quitté la rencontre face aux Bruins de Boston sur une civière après avoir été sournoisement attaqué par Shawn Thornton en première période, samedi.

Orpik était au coeur d'une échauffourée avec Gregory Campbell, des Bruins, en territoire défensif en milieu de première période. Thornton est arrivé en vitesse avant de propulser Orpik au sol et de lui asséner quelques coups de poing à la tête.

Les joueurs ont immédiatement fait appel au personnel médical lorsqu'ils se sont aperçus que Orpik ne bougeait plus. Il a quitté la patinoire sur une civière après une dizaine de minutes. Thornton a écopé une pénalité d'inconduite de match et il a confirmé avoir reçu un appel du département de la sécurité des joueurs.

Les Penguins ont annoncé sur leur compte Twitter que Orpik avait été transporté au Massachusetts General Hospital, qu'il était conscient et alerte. Le défenseur a passé une batterie de tests et il souffrirait d'une commotion cérébrale selon l'entraîneur des Penguins, Dan Bylsma. Il effectuera tout de même le voyage de retour avec l'équipe.

«Je me sens terrible. Ce n'était pas mon intention, a déclaré Thornton. Je le connais bien, je me suis entraîné avec lui pendant le lock-out. Je lui ai envoyé quelques messages textes. J'ai fait une erreur et j'en suis conscient.

«C'est mon travail de défendre mes coéquipiers, mais je me suis fait un devoir de toujours le faire dans les limites de la légalité, c'est dur pour moi d'en parler maintenant. J'espère qu'il se porte bien.»

Sur la même séquence, Brad Marchand a aussi été victime d'un coup sournois. Sidney Crosby l'a accidentellement fait trébuché et James Neal lui a servi un coup de genou à la tête alors qu'il tentait de se relever. Neal s'est vu décerné une pénalité mineure pour coup de genou et il devra également rendre des comptes au département de la sécurité des joueurs lundi, lors d'un entretien téléphonique.

Dans les premières minutes de jeu, Orpik a solidement frappé Loui Eriksson avec l'épaule alors que ce dernier regardait derrière lui.

Eriksson a lui aussi dû quitter la rencontre après avoir retraité au vestiaire avec l'aide d'un soigneur. Les Bruins ont annoncé après le match que l'attaquant suédois souffrait d'une commotion cérébrale. Quelques instants après la mise en échec de Orpik sur Eriksson, le capitaine des Bruins Zdeno Chara a écopé une pénalité pour double-échec à l'endroit du défenseur des Penguins.

L'attaquant Milan Lucic a également livré un combat à Deryk Engelland quelques minutes avant l'incident impliquant Thornton.

PLUS:pc