NOUVELLES

Les leçons de Mandela : « Le Canada doit se tenir debout en toutes circonstances » - Mulroney

07/12/2013 12:51 EST | Actualisé 06/02/2014 05:12 EST

Le Canada doit continuer à lutter contre l'injustice dans le monde en adoptant des positions de principe comme ce fût le cas à l'époque de l'apartheid, soutien l'ex-premier ministre Brian Mulroney.

Ce dernier a joué un rôle de premier plan dans la lutte contre ce régime raciste en imposant des sanctions économiques à l'Afrique du Sud en 1985 et en multipliant les efforts sur la scène internationale pour convaincre d'autres chefs d'État de faire de même.

Une décision peu populaire auprès de certains de ses homologues. « On s'est fait traiter de tous les péchés au monde pour avoir posé certains gestes contre l'Afrique du Sud et pour avoir lutté de façon si féroce contre l'apartheid », raconte-t-il.

À l'époque, la première ministre britannique Margaret Thatcher s'opposait vivement à l'imposition de sanctions contre l'Afrique du Sud tout comme le président américain Ronald Reagean.

En entrevue aux Coulisses du pouvoir, Brian Mulroney avoue qu'il était loin d'être assuré du succès de sa prise de position. « J'étais loin d'être convaincu du résultat ultime, mais je croyais qu'on ne pouvait pas rester indifférent et on ne pouvait pas maintenir les mêmes politiques qu'antérieurement », admet-il.

L'ex-premier ministre maintient que le Canada peut toujours jouer un rôle de premier plan sur la scène internationale même si le contexte économique mondial a beaucoup changé depuis.

« On ne devrait pas rester muet comme une carpe devant des problèmes comme ça. On ne le fait pas d'ailleurs, mais il ne faut pas commencer ça même si d'autres sont plus forts, ont des ententes ou des traités qui pourraient nous défavoriser. Il faut quand même que nous soyons honnêtes et que nous défendions nos principes. »

L'entrevue complète sera diffusée aux Coulisses du pouvoir dimanche à 11h sur ICI Radio-Canada Télé.

Consultez notre dossier sur Nelson Mandela

PLUS:rc