NOUVELLES

Les biathloniens canadiens percent le top-10 au relais en Autriche

07/12/2013 11:56 EST | Actualisé 06/02/2014 05:12 EST

HOCHFILZEN, Autriche - L'équipe canadienne a percé le top-10 lors de l'épreuve de relais masculin à la Coupe du monde de biathlon de Hochfilzen, en Autriche, tandis que les dames s'adjugeaient le 11e rang.

Le relais canadien, composé de Jean-Philippe Le Guellec, Scott Perras, Brendan Green et Nathan Smith, a accusé un déficit de 1:22,4 sur la Norvège, qui a surpris la Russie dans le dernier tour pour remporter la première épreuve masculine cette saison, samedi. L'Ukraine a dominé le volet féminin.

Le Norvégiens Emil Hegle Svendsen n'a dû recharger sa carabine qu'à une seule reprise tandis que le Russe Dmitry Malyshenko ratait quatre cibles pour se retrouver derrière la Suède.

L'équipe norvégienne, qui était complétée par Vetle Sjastad Christiansen, Ole Einar Bjoerndalen et Tarjei Boe, a remporté la course de 4X7,5 km en 1 heure, 19 minutes et 50,8 secondes. Elle a devancé la formation suédoise par 19,3 secondes, et celle de Russie par 21,1.

Le pays-hôte, l'Autriche, a abouti au pied du podium après avoir accusé un retard de 45,3 secondes. De son côté, l'équipe française, dont fait partie le meneur au classement de la Coupe du monde, Martin Fourcade, a dû compléter deux tours de pénalité et s'est conentée du cinquième échelon, à 58,3 secondes.

Premier relayeur de sa formation, Le Guellec a passé le témoin à son coéquipier Perras, qui a effectué une belle remontée pour passer de la huitième à la quatrième place. Green n'a toutefois pu tenir le rythme en ratant une cible au tir debout malgré trois balles supplémentaires.

«C'est la première course de l'année où il n'y avait presque pas de vent, alors c'est vraiment en ski où nous devions nous démarquer. Nous avons maintenu notre écart derrière les meneurs et c'est donc très motivant!, a déclaré Le Guellec. Par contre, la cible manquée et la boucle de pénalité qui a suivi nous ont coûté des places».

Du lot des quatre Canadiens présents sur le parcours d'Hochfilzen, seuls Le Guellec et Perras sont pré-sélectionnés pour les Jeux olympiques de Sotchi.

«On prévoit que les deux autres devraient être à Sotchi, alors nous avons déjà testé l'ordre des relayeurs afin de commencer à mettre les choses en place, a expliqué le Québécois. Samedi, avec la qualité de notre groupe d'athlètes, nous n'aurions pas pu demander mieux, à l'exception d'une seule erreur au tir.»

Le Guellec sera de retour en piste dimanche, dans le cadre de la poursuite de 12,5 km. Le Québécois s'élancera en 13e place, 55 secondes derrière le premier, le Norvégien Lars Berger.

Chez les dames, l'équipe formée de Juliya Dzhyma, Vita Semerenko, Valj Semerenko et Olena Pidhrushna n'a raté que trois cibles et a évité les tours de pénalité pour compléter l'épreuve de 4X6 km en 1:13:9,2. Consciente de l'avance dont elle disposait, Pidrushna s'est même permis de porter le drapeau ukrainien pendant la dernière portion de l'épreuve.

L'Allemagne a raté sept cibles et a dû compléter un tour supplémentaire, mais elle est néanmoins arrivée en deuxième place à 56,3 secondes. La France a complété le podium, à 4,5 secondes derrière.

Le Canada, représenté par Rosanna Crowford, Megan Imrie, Megan Heinicke et Zina Kocher, a abouti à 3:10,2 de l'Ukraine.

PLUS:pc