NOUVELLES

La Traviata clôt le bicentenaire de Verdi à La Scala de Milan

07/12/2013 07:36 EST | Actualisé 06/02/2014 05:12 EST

MILAN - La Scala, l'opéra de Milan, a conclu, samedi, les célébrations du bicentenaire de la naissance de Giuseppe Verdi avec «La Traviata», dirigée par Daniele Gatti, au gala de début de saison.

M. Gatti, âgé de 52 ans, a récemment dit devant un auditoire composé d'amateurs d'opéra que s'il rencontrait Verdi dans l'au-delà, il espèrait qu'il lui dirait: «Bravo, tu as compris».

Le président italien Giorgio Napolitano devait faire partie des invités de marque de l'un des premiers événements du calendrier culturel européen, fréquentés par les leaders industriels, politiques et culturels.

Bien que «La Traviata» soit l'opéra le plus populaire de Verdi, il n'a pas été présenté à La Scala, qui a longtemps été le domicile musical du compositeur, depuis plus de dix ans.

Dmitri Tcherniakov a dirigé la production et la soprano allemande Diana Damrau campait l'héroïne, Violetta. Le ténor polonais Piotr Beczala a quant à lui chanté le rôle du jeune Alfredo, et le baryton serbe Zeljko Lucic interprétait son père, Giorgio.

Selon Operabase, une site d'information sur les spectacles d'opéra, «La Traviata» est l'un des opéras les plus populaires dans le monde avec 553 représentations au cours des cinq dernières saisons.

Trois opéras de Verdi figurent sur la programmation 2013-2014 de La Scala, en l'honneur des 200 ans du compositeur, né le 10 octobre 1813.

PLUS:pc