NOUVELLES

Un couple de nouveaux mariés tue un homme par plaisir en l'attirant par le site Craigslist

07/12/2013 06:45 EST | Actualisé 06/02/2014 05:12 EST
AP Photo/The News-Item/Mike Staugaitis

SUNBURY, États-Unis - Un homme et une femme mariés depuis trois semaines ont attiré un homme à l'aide d'une petite annonce sur le site Craigslist pour le tuer, parce qu'ils voulaient commettre un meurtre ensemble, a révélé la police de Sunbury en Pennsylvanie.

Avant son arrestation vendredi soir, Elytte Barbour a dit aux policiers que sa femme Miranda et lui avaient déjà voulu tuer auparavant. Leurs plans n'avaient jamais fonctionné, jusqu'au mois dernier, quand Troy LaFerrara a répondu à une annonce en ligne qui offrait de la compagnie en échange pour de l'argent.

Elytte Barbour, 22 ans, et Miranda Barbour, 18 ans, font face à des accusations d'homicide. Le corps de M. LaFerrara a été retrouvé le 12 novembre dans une ruelle de Sunbury, une petite ville située à environ 160 kilomètres au nord-ouest de Philadelphie. Le couple venait de déménager de la Caroline du Nord à Selinsgrove, tout près.

Selon la police de Sunbury, M. Barbour a dit aux enquêteurs qu'il s'est caché sur le siège arrière du VUS du couple alors que sa femme allait chercher la victime à un centre commercial, le 11 novembre. Au signal de sa femme, il l'a étranglé avec une corde pour le maîtriser pendant que Mme Barbour le poignardait à 20 reprises.

Miranda Barbour a été accusée mardi, une journée après que la police l'eut contactée. Elle a d'abord nié connaître M. LaFerrara, mais sa version des faits a changé au fur et à mesure que la police accumulait des preuves, dont le fait que le dernier appel sur le cellulaire de la victime provenait de l'appareil de la jeune femme.

Selon une déclaration, Mme Barbour a reconnu avoir rencontré la victime à Selinsgrove et l'avoir conduite à Sunbury, où elle a garé le véhicule. Elle a dit qu'elle avait saisi un couteau entre les sièges du conducteur et du passager après que M. LaFerrara l'ait touchée et ait mis ses mains autour de sa gorge.

Mme Barbour aurait dit à la police qu'elle est allée acheter des produits d'entretien ménager après avoir poignardé la victime, puis qu'elle est passée prendre son mari pour l'amener dans un bar de danseuses pour souligner son anniversaire de naissance. Elytte Barbour a dit à la police, tel que le prouvent des vidéos de surveillance, que c'est lui qui a acheté les produits.

Selon lui, sa femme, qu'il a épousée le 22 octobre, se faisait régulièrement embaucher pour offrir de la compagnie aux hommes par le biais de différents sites Web. Il a dit qu'il approuvait ces affaires puisqu'elles n'impliquaient aucun contact sexuel et que sa femme n'était pas une prostituée. Il a affirmé qu'elle gagnait entre 50 $ et 850 $ US par rencontre pour aller souper au restaurant ou marcher autour d'un centre commercial.

Le chef de la police de Sunbury a aussi affirmé à un journal local que les enquêteurs tentaient de faire la lumière sur la mort d'un homme avec qui Miranda Barbour a eu un enfant âgé d'un an. Il n'a pas voulu élaborer.