NOUVELLES

Alex Harvey termine 16e de l'épreuve de 15 km à la Coupe du monde de ski de fond

07/12/2013 11:16 EST | Actualisé 06/02/2014 05:12 EST

LILLEHAMMER, Norvège - Le Norvégien Paal Golberg a savouré sa première victoire au 15 kilomètres style classique en Coupe du monde de ski de fond, samedi, tandis que le Québécois Alex Harvey était relégué au 16e rang à 50,2 secondes derrière.

«C'est un nouveau parcours qu'ils ont fait ici, à Lillehammer. Pas mal tout le monde s'entendait pour dire que c'est le plus difficile du circuit, a expliqué Harvey. Il n'y avait aucun, aucun plat. Moi, en classique, ma force est plus les plats ou les faux-plats montants. Là, c'était vraiment juste des montées et des descentes, qui retombent tout de suite dans des montées. C'était assez exigeant physiquement.

«En début de saison comme ça, j'avais un peu peur, mais je suis bien content de mon résultat», a avoué l'athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges.

Golberg, qui est âgé de 23 ans, a complété l'épreuve en 35 minutes exactement. Le favori local a devancé le Kazakh Alexey Poltoranin par 14,2 secondes, et un autre Norvégien, Didrik Tonseth, s'est adjugé la médaille de bronze.

«Je suis un peu ébranlé en ce moment, a dit Golberg. C'est incroyable.»

Les coéquipiers de Harvey, Ivan Babikov et Devon Kershaw, chacun de Canmore, en Alberta, ont respectivement abouti aux 35e et 56e échelons. L'autre fondeur canadien inscrit à la compétition, Jesse Cockney, des Territoires du Nord-Ouest, fut 68e.

Le vainqueur a fondu en larmes après que les derniers participants eurent franchi le fil d'arrivée de cette course avec départ décalé sans pouvoir améliorer son temps.

Du côté des dames, la Polonaise Justyna Kowalczyk a enregistré sa 28e victoire en carrière sur le circuit de la Coupe du monde en dominant le 10 km féminin.

Kowalczyk a pris les commandes dès le départ et n'a jamais regardé derrière elle, franchissant la distance en 24 minutes et 59,4 secondes. Elle a devancé la Suédoise Charlotte Kalla par 12,4 secondes, mais a surtout envoyé un message clair à la triple championne olympique Marit Bjoergen à l'approche des Jeux de Sotchi en se forgeant une impressionnante marge victorieuse de 25,6 secondes devant elle. Bjoergen a complété le podium, devant sa compatriote norvégienne Therese Johaug.

Kowalczyk a désormais remporté 13 de ses 19 dernières courses en style classique sur le circuit de la Coupe du monde.

«Mes skis étaient en parfaite condition aujourd'hui (samedi), et j'étais vraiment bonne, a relaté la Polonaise. C'est une très bonne sensation.»

Aucune fondeuse canadienne n'a pris part à cette épreuve.

Dimanche, Harvey joindra ses efforts à ceux de Babikov, Kershaw et l'Ontarien Lenny Valjas pour le relais 4x7,5 km masculin. Comme Kershaw ressent encore un peu de fatigue de son bloc d'entraînement de l'automne et que Valjas n'est pas encore à 100 pour cent après avoir dû soigner une blessure à un genou l'été dernier, les attentes sont modestes dans le clan canadien.

PLUS:pc