NOUVELLES

Des milliers de Britanniques sont touchés par des inondations

06/12/2013 02:33 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST
AFP

LONDRES - Des centaines de sinistrés touchés par les inondations en Grande-Bretagne s'affairaient à nettoyer leur maison, vendredi, après le passage d'une puissante tempête dont les vents, d'une force semblable à ceux d'un ouragan, ont balayé tout le nord de l'Europe et provoqué le plus important raz-de-marée en soixante ans.

La montée des eaux a mené à l'évacuation de résidants le long de la côte orientale du Royaume-Uni, où 1400 propriétés ont été inondées et au moins une demi-dizaine de communautés se trouvaient exposées à un risque élevé de crues et de vagues d'une ampleur exceptionnelle.

À Londres, la barrière de la Tamise — un assemblage de montants métalliques permettant de contrôler le niveau de la rivière — demeurait fermée pour une deuxième journée consécutive vendredi afin de protéger la ville des flots.

Le secrétaire britannique de l'Environnement, Owen Paterson, a prévenu qu'il y aurait des «marées d'une hauteur exceptionnelle» pendant les journées de vendredi et samedi, bien qu'on ne s'attendait pas à ce que les niveaux de la veille soient atteints de plus belle. Jeudi, l'eau a recouvert les promenades le long des berges et inondé plusieurs maisons. Dans le village de Hemsby, dans l'est du pays, de nombreuses maisons ont carrément plongé dans l'eau alors que les vagues fracassaient les falaises.

Selon ce qu'a rapporté tard jeudi soir l'agence nationale de l'Environnement, le niveau de la mer dépassait, en certains endroits, celui enregistré lors des inondations de 1953, qui avaient coûté la vie à des centaines de Britanniques. Les rampes de sécurité et les avertissements d'évacuation ont toutefois permis de limiter le bilan des victimes à deux morts au Royaume-Uni.

Ailleurs sur le continent, des accidents liés au passage de cette tempête ont été répertoriés jeudi en Suède, au Danemark et en Pologne, faisant au total au moins huit morts.

Le trafic routier était ralenti par la chaussé glacée des autoroutes en Suède et le service de train a été annulé dans plusieurs régions du pays. Des dizaines de milliers de foyers y ont été privés d'électricité.

Des dizaines de vols ont été annulés dans les aéroports de nord de l'Europe. Plus de 1000 personnes ont été coincées toute la nuit à l'aéroport de Copenhague, la capitale du Danemark, après que 200 vols eurent été annulés jeudi et quelque 70 autres, vendredi.

La police danoise a ordonné l'évacuation immédiate des résidants de deux villages au nord-est du pays en raison de la menace d'inondations imminentes.

À Hambourg, où la plupart des vols avaient été annulés tard jeudi, les autorités ont annoncé que l'aéroport reprenait du service vendredi. D'autres annulations pourraient encore survenir à cause des vents violents et des chutes de neige attendus dans la région, ont-elles prévenu.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les tempêtes les plus dévastatrices depuis 2007