NOUVELLES

Saisie de drogue dans un bar de Limoilou

06/12/2013 09:57 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

Quatre personnes ont comparu, jeudi après-midi, au palais de justice de Québec pour faire face à des accusations de trafic de stupéfiants.

Elles ont été arrêtées à la suite d'une perquisition menée au Bar Pub Light situé sur le chemin de la Canardière à Québec.

Deux serveuses de l'établissement, Danys Champagne et Carolanne Tremblay, ont été libérées sous certaines conditions. La juge leur a imposé un couvre-feu et interdit aux deux femmes de fréquenter le Bar Pub Light en attendant la suite des procédures. Les accusés reviendront en cour le 11 février 2014.

Le quatrième accusé, Yvon Asselin, reste détenu jusqu'à lundi en attendant son enquête de remise en liberté.

Les policiers qui ont saisi de la drogue croient que le trafic de stupéfiants se faisait à l'intérieur de l'établissement. Comme deux des quatre suspects étaient employés du bar, le propriétaire de l'établissement pourrait avoir des ennuis.

La porte-parole de la police de Québec Catherine Viel confirme que le dossier sera transmis à la Régie des alcools des courses et des jeux qui octroie les permis de vente d'alcool. « On va justement évaluer le fait qu'il y avait du trafic de stupéfiants dans ce bar-là et la clientèle pouvait se procurer de la drogue dans le bar ce qui est évidemment illégal », dit-elle.

Une petite quantité de drogue a aussi été saisie dans le logement situé au-dessus du Bar Pub Light.

PLUS:rc