NOUVELLES

Nouveau-Brunswick: SWN Resources termine ses travaux d'exploration gazière

06/12/2013 06:08 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

REXTON, N.-B. - SWN Resources Canada affirme avoir complété ses tests sismiques au Nouveau-Brunswick.

Les travaux de l'entreprise continuent de faire l'objet d'une vive opposition de la part des détracteurs du développement des gaz de schiste dans la province.

En octobre, une manifestation organisée près de Rexton a pris une tournure violente lorsque la police a fait respecter une injonction visant à mettre fin au blocus d'un terrain utilisé par SWN Resources pour entreposer de l'équipement.

Une quarantaine de personnes avaient été arrêtées, et six véhicules de police ont été incendiés.

SWN Resources, une filiale appartenant à la firme américaine Southwestern Energy Company, a récemment obtenu une autre injonction offrant une zone tampon autour de son équipement afin de pouvoir compléter ses travaux.

Le chef Aaron Sock, de la Première Nation Elsipogotg, dont la communauté a très fortement manifesté son opposition au développement des gaz de schiste, n'a pas pu être rejoint pour commenter.

La veille, le ministre des Finances du Nouveau-Brunswick avait déclaré que la poursuite des actions citoyennes contre les activités d'exploration près de Rexton avait jusqu'à maintenant coûté plus de 4 millions $ en services policiers.

Blaine Higgs a indiqué jeudi que ces coûts additionnels étaient inopportuns, mais que le gouvernement se devait d'assurer le respect des lois là où se déroulent des actes contraires à celles-ci.

Le ministre de la Sécurité publique Bruce Northrup défend quant à lui l'action de la police, affirmant que les agents avaient découvert des armes lors de la manifestation de Rexton, et que leur réaction était appropriée.

PLUS:pc