NOUVELLES

Les Broncos rabrouent ceux qui disent que Manning peine lorsqu'il fait froid

06/12/2013 04:29 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

ENGLEWOOD, États-Unis - Les Broncos de Denver ont été échaudés par certains critiques qui ont suggéré que les performances du quart Peyton Manning, lauréat de quatre titres de joueur par excellence de la NFL, sont en chute libre lorsqu'il fait froid.

Manning, qui a disputé ses 14 premières saisons dans la NFL à domicile sous un dôme à Indianapolis, présente un dossier de 3-7 en carrière, si on inclut les éliminatoires, lorsque les matchs sont disputés sous le point de congélation au moment du botté d'envoi.

Dans tous les autres matchs, il a cumulé une fiche de 170-76.

Avec les Broncos, Manning a perdu deux matchs significatifs par temps froid. À domicile en deuxième prolongation lors d'un match éliminatoire contre les Ravens de Baltimore et en surtemps contre les Patriots à Foxborough il y a deux semaines.

«Si nous avions remporté ces matchs, nous ne serions pas ici à discuter de la température», a commenté l'entraîneur-chef des Broncos John Fox.

Manning a aussi défait les Chiefs de Kansas City à domicile l'an dernier, en dépit du froid mordant.

Les prévisions météorologiques pour le match de dimanche au Sports Authority Field contre les Titans du Tennessee font état d'une température oscillant autour de moins-10 degrés Celsius, accompagnée d'une faible chute de neige et d'un vent léger. C'est tout de même une amélioration par rapport aux conditions — avoisinant les moins-20 degrés Celsius — dans lesquelles ils se sont entraînés cette semaine.

Manning a déclaré cette semaine qu'il n'avait pas l'impression d'être un joueur différent lorsqu'il fait froid. Lorsqu'on lui a demandé d'élaborer, Manning a simplement ajouté «ce n'est pas ce que je ressens, donc... Est-ce que j'ai mal compris la question?»

L'entraîneur-chef des Titans Mike Munchak a parlé de la température pendant toute la semaine. Il a répété qu'il espérait de la neige, du vent, du froid, bref tout ce qui peut ralentir les Broncos, qui affichent une moyenne de 38,6 points marqués par match.

Le plus ardent défenseur de Manning cette semaine fut sans contredit celui qui appellera les jeux dimanche lorsque les Broncos (10-2) affronteront les Titans (5-7).

«Je ne le fréquente que depuis deux ans, mais la chose qui exprime probablement le mieux ma pensée c'est que je ne voudrais personne d'autre que lui au poste de quart-arrière, a martelé le coordonnateur offensif des Broncos Adam Gase. J'y vais avec lui à chaque dimanche, et c'est une sensation incroyable. Quand vous pouvez compter sur lui, vous savez que vos chances de l'emporter sont très bonnes. Et quand vous n'avez pas la chance d'avoir un gars comme lui? Je me suis souvent retrouvé dans cette situation, et c'est terrible, quand tu sautes sur le terrain et que tu sais que tu n'as aucune chance. Je le prendrais n'importe quand dans mon équipe.»

PLUS:pc