NOUVELLES

L'Alberta se demande si les travailleurs du Québec l'aiment

06/12/2013 06:49 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

Le gouvernement de l'Alberta, qui est à la recherche de travailleurs, se demande si les Québécois sont qualifiés pour ses emplois et s'ils n'ont pas une dent contre l'Alberta.

Dans un appel d'offres mis en ligne jeudi sur un site Internet, la province détaille sa demande d'étude de marché pour le Québec.

Le gouvernement albertain constate que la plupart de ses travailleurs hors province proviennent traditionnellement de l'Atlantique. Il constate cependant que les employeurs albertains pourraient ne plus pouvoir se fier à ces travailleurs, car de grands projets de construction ont été approuvés dans les provinces de l'Atlantique et seront bientôt lancés.

Des recherches initiales ont identifié le Québec comme un bassin de travailleurs qui pourrait être attrayant pour les employeurs albertains, indique l'appel d'offres. Le gouvernement de l'Alberta se demande néanmoins si les travailleurs québécois ont des perceptions négatives quant au fait de travailler dans la province de l'Ouest canadien.

Cette question fera partie de l'étude tout comme une analyse visant à vérifier si les compétences des travailleurs du Québec sont transférables pour les emplois en forte demande en Alberta, et si ces employés potentiels seraient prêts à déménager dans une autre province.

« L'objectif du projet est d'évaluer le marché du travail du Québec et les perceptions actuelles au sujet de l'Alberta, et de développer des recommandations pour attirer les travailleurs dans des métiers en forte demande en Alberta », peut-on lire dans l'appel d'offres.

Le gouvernement prend toutefois soin de préciser qu'il favorisera les travailleurs albertains.


PLUS:rc