NOUVELLES

La Corée du Nord libère un Américain

06/12/2013 10:31 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

Merrill E. Newman, un vétéran américain de la guerre de Corée est arrivé samedi à San Francisco, en Californie, après avoir passé plus d'un mois dans les prisons nord-coréennes pour « actes hostiles ».

L'homme de 85 ans est passé par la capitale chinoise avant de s'envoler vers les États-Unis.

Il a été libéré pour des raisons d'ordre humanitaire, dit le gouvernement nord-coréen, parce qu'il a admis ses fautes et s'est excusé.

M. Newman, un vétéran de la guerre de Corée qui s'est battu de 1950 à 1953 contre les socialistes nord-coréens, aurait livré ses excuses pour les « crimes » qu'il aurait commis en tant que soldat. Il se serait également excusé pour avoir tenté d'espionner le gouvernement nord-coréen lors d'un voyage de dix jours cet automne, selon la presse nord-coréenne. Les gestes reprochés à M. Newman n'ont pas été précisés.

L'Américain, qui visitait la Corée du Nord en tant que touriste, était détenu depuis octobre par le régime. Il se serait fait interpeller juste avant de quitter la capitale, Pyongyang. Selon sa femme, M. Newman avait effectué ce périple afin de mettre derrière lui une partie importante de sa vie.

Un autre Américain, Kenneth Bae, est détenu depuis plus d'un an. D'origine coréenne, il a été arrêté en novembre 2012 et condamné en mai dernier à 15 ans de travail forcé puisqu'il aurait tenté de « renverser » le régime.

La semaine dernière, le gouvernement américain avait exigé la libération des deux hommes. Dans le cas de M. Newman, Washington avait notamment évoqué que son sort était particulièrement inquiétant, en raison de son âge et de son état de santé vacillant.

Les États-Unis se sont réjouis de la libération de M. Newman.

« Nous sommes ravis que M. Merrill Newman ait été autorisé à quitter la Corée du Nord et à rejoindre sa famille. Nous saluons la décision de la Corée du Nord de le libérer », a déclaré Marie Harf, porte-parole du département d'État.

PLUS:rc