NOUVELLES

La Banque Scotia dévoile un bénéfice net de 1,7 milliard $ au 4e trimestre

06/12/2013 08:34 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

TORONTO, Cananda - La Banque Scotia (TSX:BNS) a fait état vendredi d'un bénéfice net annuel record de 6,7 milliards $, ratant toutefois de peu la cible prévue par les analystes pour son dernier trimestre.

La banque a déclaré avoir dégagé, au quatrième trimestre, un bénéfice net de 1,7 milliard $ — soit un bénéfice par action de 1,30 $ —, en hausse par rapport à celui de 1,52 milliard $, ou 1,18 $ par action, de la même période l'an dernier.

Or, le bénéfice de base par action s'est établi à 1,31 $, soit un cent de moins que la moyenne attendue des analystes interrogés par Thomson Reuters.

Les revenus trimestriels se sont élevés à 5,42 milliards $, contre 4,86 milliards $ un an plus tôt.

Les résultats sont attribuables, entre autres choses, à la solide croissance des activités bancaires principales au Canada, qui ont notamment profité de l'acquisition d'ING Direct Canada, ainsi qu'à l'amélioration des marges, au recul de la provision pour pertes sur prêts et à la croissance des actifs.

Le rendement des capitaux propres a reculé à 15,7 pour cent, contre 16,4 pour cent à l'exercice précédent — alors qu'il y avait moins d'actions en circulation.

«Grâce à la stratégie d'entreprise et au modèle d'affaires diversifié de la banque, nous nous distinguons de la concurrence au Canada et à l'étranger et nous avons été en mesure de dégager d'impressionnants résultats», a déclaré dans un communiqué le président et chef de la direction de la Scotia, Brian Porter.

Pour l'exercice financier clos le 31 octobre, Banque Scotia a engrangé un bénéfice par action de 6,7 milliards $, soit 5,15 $ par action, contre 6,47 milliards $, ou 5,22 $ par action, un an plus tôt. Ses revenus ont été de 21,34 milliards $, en hausse par rapport à ceux de 19,7 milliards $ de l'exercice 2012.

L'action de la banque a pris vendredi 66 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 63,98 $.

PLUS:pc