NOUVELLES

Jean Todt est élu pour un deuxième mandat à la présidence de la FIA

06/12/2013 10:03 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

PARIS - Jean Todt a été réélu à l'unanimité à la présidence de la Fédération internationale de l'automobile lors d'une élection où il n'avait pas d'adversaire.

Le principal rival du Français, le Britannique David Ward, s'était retiré de la course le mois dernier faute de soutien.

Todt a exposé sa plate-forme pour son deuxième mandat dans une brochure intitulée «La route vers l'avant.» Il a insisté sur la création d'un Fonds de développement du sport automobile, la croissance du sport automobile au niveau local et la réduction des émissions de carbone lors de certaines courses en particulier.

Sa campagne a été stimulée par la conclusion en septembre des nouveaux accords Concorde, qui réglementent la Formule 1 pour la période de 2013 à 2020.

Ward a défié Todt devant le comité d'éthique de la FIA en septembre, affirmant que le Français avait recueilli des lettres de soutien avant le début du processus électoral, mais sa plainte a été rejectée.

Il y a quatre ans, Todt avait défait le Finlandais Ari Vatanen 135 à 49 pour succéder à Max Mosley, qui a démissionné après 16 ans à la présidence.

Todt est l'ancien directeur de Ferrari qui a relancé l'écurie italienne. Sous sa direction, Ferrari a remporté six championnats des constructeurs consécutifs de 1999 à 2004.

PLUS:pc