NOUVELLES

Des Haïtiens manifestent pour dénoncer la décision de la République dominicaine

06/12/2013 05:02 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Des centaines de manifestants se sont rassemblés, vendredi à Port-au-Prince, pour dénoncer une récente décision judiciaire en République dominicaine, qui pourrait avoir pour effet de retirer leur citoyenneté dominicaine à des milliers de personnes d'origine haïtienne qui vivent dans le pays voisin.

La foule, estimée à 2000 personnes au départ, s'est réduite alors que la procession se dirigeait vers l'ambassade de République dominicaine pour dénoncer la décision judiciaire annoncée il y a deux mois. Les manifestants ont appelé au boycottage de tout voyage en République dominicaine.

La décision a été critiquée de toutes parts, des dirigeants des pays des Caraïbes jusqu'aux Nations unies. Vendredi, la Commission interaméricaine des droits de l'homme est devenue la plus récente entité internationale à s'opposer à la décision, appelant le gouvernement dominicain à prendre des mesures d'urgence pour garantir les droits des personnes concernées par la mesure.

Des groupes de défense des droits fondamentaux estiment que 200 000 personnes, majoritairement d'origine haïtienne, pourraient perdre leur citoyenneté dominicaine à cause de la décision judiciaire. Les autorités dominicaines affirment de leur côté que seulement 24 000 personnes pourraient être touchées.

Les autorités haïtiennes ont évité de se prononcer clairement sur ce dossier. Le président Michel Martelly a estimé qu'il s'agissait d'une «question dominicaine», tandis que le premier ministre Laurent Lamothe a publié un message sur Facebook affirmant que «beaucoup de choses sont faites pour résoudre le problème».

L'absence de réponse forte du gouvernement haïtien a été l'un des griefs évoqués par les manifestants vendredi.

PLUS:pc