BIEN-ÊTRE

Comment faire augmenter notre bon cholestérol?

18/10/2012 05:36 EDT | Actualisé 06/12/2013 09:30 EST
shutterstock
fried egg on heart shaped .

(bum) Manger mieux et faire de l’exercice régulièrement favorisait la création d’une hormone que l’on croit responsable de la production de « bon cholestérol ».

Les bénéfices d’un changement de style de vie vont au-delà de la simple perte de poids, affirment des experts. C’est ce que rapporte www.nlm.nih.gov, dans une étude qui parle entre autres de patients souffrants de diabète et aux prises avec des problèmes de poids.

Les chercheurs ont constaté que les patients qui appliquaient un nouveau style de vie, c’est-à-dire en mangeant mieux et en faisant de l’exercice régulièrement, perdaient non seulement du poids, mais favorisaient la création d’une hormone que l’on croit responsable de la production de « bon cholestérol ».

L’étude, publiée par l’hôpital méthodiste de Houston, comprend des statistiques recueillies sur deux groupes de patients. L’un était pris en charge radicalement, avec des programmes intensifs d’exercices et d’alimentation, alors que l’autre groupe n’était suivi que psychologiquement.

Après un an, le groupe pris en charge complètement montrait des taux de sucre dans le sang corrects, et des niveaux de gras et de tissus adipeux beaucoup moins élevés. Les taux de mauvais cholestérol n’ont pas changé significativement, mais c’est le LDL (bon cholestérol), et le taux d’apiponectine (hormone) qui ont réjoui les spécialistes. On parle de 12 % d’amélioration, ce qui est significatif.

Selon la nutrtionniste Catherine Lefebvre (suivez-la sur Twitter), "une perte de poids de 5% à 10% seulement du poids initial a généralement un impact assez impressionnant sur le taux de cholestérol sanguin, la glycémie (taux de sucre dans le sang) et la tension artérielle. Cela peut également apaiser les douleurs reliées à l'arthrose, étant donné que le surplus de poids pèse moins sur les articulations."

Au final, c’est tout le cœur qui se voit grand gagnant de cette progression, ce qui signifie une espérance de vie plus grande pour les patients qui décideraient d’opter pour un tel changement.

Voici quelques aliments à éviter si vous souhaitez améliorer votre taux de cholestérol.

Plus gras que le beurre