NOUVELLES

Une violente tempête frappe le Royaume-Uni et le nord-ouest de l'Europe

05/12/2013 09:49 EST | Actualisé 04/02/2014 05:12 EST

LONDRES - Une puissante tempête avec des vents ayant la force d'un ouragan a frappé le Royaume-Uni et a commencé à se déplacer vers l'Europe continentale, jeudi, paralysant les trains et privant des dizaines de milliers de foyers d'électricité. Des accidents liés à la tempête ont fait au moins trois morts.

Les autorités ont évacué environ 10 000 résidences de l'est de la côte anglaise, après avoir averti que le pays pourrait connaître sa pire marée de tempête depuis plus de 60 ans.

La barrière de la Tamise, constituée d'une série d'immenses panneaux de métal qui peuvent être soulevés sur toute la largeur du fleuve, a été fermée tard jeudi soir pour protéger Londres de la marée.

Des inondations causées par les marées de tempête étaient attendues au Royaume-Uni, en Allemagne et dans les pays scandinaves, tandis que de puissants vents froids étaient prévus au Groenland.

Des équipes de secours ont transporté les résidents par bateau vers des lieux sûrs dans le nord du pays de Galles, tandis que dans d'autres régions, les secouristes ont distribué des sacs de sable et ouvert des abris d'urgence.

La tempête s'est d'abord abattue sur l'Écosse durant la nuit, frappant la région des Highlands avec des vents allant jusqu'à 229 kilomètres/heure. Le service ferroviaire a été suspendu pendant une grande partie de la journée, mais a repris graduellement par la suite alors que les routes étaient peu à peu nettoyées des débris.

Des perturbations dans les transports ont été rapportées dans tout le nord-ouest de l'Europe. Tous les vols au départ et à destination de l'aéroport international de Copenhague ont été suspendus jeudi soir à cause de la tempête, ont indiqué les autorités.

La plupart des vols au départ et à destination de l'aéroport international de Hambourg, dans le nord de l'Allemagne, ont également été suspendus, et les autorités fédérales allemandes ont averti les résidents de Hambourg de s'attendre à une «très forte marée de tempête» tôt vendredi matin.

PLUS:pc