POLITIQUE

Marijuana thérapeutique : la GRC défend l'agent Ronald Francis

05/12/2013 07:28 EST | Actualisé 04/02/2014 05:12 EST
SRC

Le commandant de la Gendarmerie royale du Canada au Nouveau-Brunswick, Roger Brown, dénonce des caricatures ciblant l'agent Ronald Francis, qui souffre du syndrome de stress post-traumatique.

Des journaux de la province ont publié des caricature de l'agent Brown parce qu'il fume de la marijuana afin de soulager son stress post-traumatique.

Le commandant divisionnaire Roger Brown affirme que leur publication démontre « un manque total de compréhension et de compassion envers les personnes souffrant de trouble de stress post-traumatique ».

M. Brown souligne que les policiers connaissent parfois des situations où il est question de vie et de mort, et qu'ils réagissent comme des êtres humains, chacun d'une façon différente.

Le commandant divisionnaire reproche aussi aux journaux Daily Gleaner et Times & Transcript d'avoir fait un lien entre le cas de l'agent Francis et celui de l'agent Albert Michelin, qui est accusé de possession et de trafic de cocaïne. « Cela est de très mauvais goût », affirme M. Brown.

Roger Brown ajoute qu'il faut soutenir les personnes souffrant de stress post-traumatique au lieu de les « ridiculiser ».

INOLTRE SU HUFFPOST

Les uniformes de la GRC