NOUVELLES

Le marché de l'habitation de Calgary est le plus solide au Canada

05/12/2013 06:29 EST | Actualisé 04/02/2014 05:12 EST

TORONTO - Bien que le marché canadien de l'habitation ait dans l'ensemble retrouvé de sa vigueur, il existe des différences entre les évaluations et perspectives parmi les quatre grandes villes canadiennes, constate la Banque de Montréal dans un rapport rendu public jeudi.

Selon le document des Études économiques de BMO, Calgary présente le marché de l'habitation le plus solide parmi les plus importants au pays, en partie grâce à l'arrivée d'immigrants et de jeunes Canadiens attirés dans l'Ouest canadien par de meilleures perspectives d'emploi, la promesse de salaires croissant plus rapidement de même qu'un accès à l'habitation meilleur qu'à Vancouver et Toronto.

Le marché de l'habitation de Montréal s'est révélé le plus faible des quatre grands marchés étudiés par la BMO, les ventes y demeurant inférieures à la normale observée au cours de la dernière décennie.

Néanmoins, les ventes ont progressé de deux pour cent depuis un an à Montréal, en raison d'un accès raisonnable à l'habitation et d'une croissance de l'emploi. De plus, des inscriptions en hausse donnent un avantage aux acheteurs, contrairement à ce qui est observé à Calgary, Toronto et Vancouver.

PLUS:pc