NOUVELLES

Le dirigeant de la TD se dit déçu des résultats financiers de sa banque

05/12/2013 07:27 EST | Actualisé 04/02/2014 05:12 EST

TORONTO - Le président et chef de la direction du Groupe Banque TD (TSX:TD), Ed Clark, a affirmé jeudi que les défis posés cette année aux secteurs de l'assurance et des services bancaires de gros de l'institution avaient donné lieu à des résultats décevants, les profits n'ayant augmenté que d'un maigre point de pourcentage.

La banque a complété son quatrième trimestre avec un bénéfice net de 1,62 milliard $, ou 1,68 $ par action, en hausse comparativement à celui de 1,6 milliard $, ou 1,66 $ par action, réalisé lors de la même période il y a trois mois.

Les analystes s'attendaient à un résultat net rajusté de 1,99 $ par action, soit neuf cents de plus que le résultat net rajusté de 1,90 $ par action affiché par la TD, selon les données compilées par Thomson Reuters.

Les produits du quatrième trimestre ont été de 7 milliards $, contre 6,58 milliards $.

Toutefois, ce sont les résultats de l'exercice tout entier qui ont été inférieurs aux attentes de M. Clark.

Le résultat net rajusté de la TD s'est élevé à 7,16 milliards $ au cours de l'exercice conclu le 31 octobre, par rapport au résultat net rajusté de 7,08 milliards $ de l'exercice précédent.

Les revenus ont totalisé 27,26 milliards $, contre 25,55 milliards $.

«Ces chiffres ne sont pas ce que nous espérions», a déclaré M. Clark à des analystes durant la conférence téléphonique subséquente à l'annonce des derniers résultats financiers de la banque pour l'exercice 2013.

La plupart des secteurs de la TD ont enregistré une hausse au quatrième trimestre, mais le bénéfice net des services bancaires de gros a plongé de 61 pour cent et atteint 122 millions $, par rapport à l'année précédente, en raison du recul des profits tirés des valeurs mobilières et de la hausse des charges autres que d'intérêts.

Le secteur des services bancaires personnels et commerciaux au Canada a réalisé un bénéfice net de 914 millions $ durant le trimestre, en hausse par rapport à celui de 806 millions $ de l'année précédente, tandis que son résultat net rajusté a été de 948 millions $, en hausse de 14 pour cent.

L'augmentation du résultat rajusté du principal secteur bancaire canadien de la TD s'explique surtout par la croissance des volumes de prêts et de dépôts, un rendement de crédit avantageux et une gestion efficace des coûts, a expliqué la banque.

Les actions de la Banque TD ont terminé la séance de jeudi à 94,40 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 1,35 $ par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc