NOUVELLES

La CIBC fait preuve d'un optimisme prudent malgré des profits de 836 millions $

05/12/2013 06:46 EST | Actualisé 04/02/2014 05:12 EST

TORONTO - La Banque CIBC (TSX:CM) fait preuve d'un optimisme empreint de prudence quant à ce que l'année prochaine lui réserve, en raison de l'incertitude entourant le marché canadien de l'habitation et les taux d'intérêt.

«Notre perspective pour 2014 en est une d'optimisme prudent», a déclaré jeudi à des analystes le président et chef de la direction de la CIBC, Gerry McCaughey, lors d'une conférence téléphonique ayant suivi l'annonce par la banque de profits de 836 millions $ pour son troisième trimestre.

«La prévision d'une économie et d'un climat d'affaires s'améliorant est encourageante, et elle compense quelque peu le ralentissement attendu des prêts aux consommateurs de même que le refroidissement du marché canadien de l'habitation», a-t-il ajouté.

M. McCaughey a tenu ces propos après que la banque eut conclu son exercice financier en affichant une tiède croissance de quatre pour cent par rapport à 2012, et par un quatrième trimestre caractérisé par de multiples dépenses secondaires. Celles-ci comprennent une charge de restructuration liée à ses activités bancaires dans les Caraïbes ainsi que les frais de mise en marché de sa nouvelle carte de crédit.

La CIBC a annoncé avoir enregistré un résultat net de 836 millions $ au cours de la période de trois mois terminée le 31 octobre, en baisse de deux pour cent comparativement à celui de 852 millions $ réalisé au quatrième trimestre de 2012. Par action, le résultat a été de 2,05 $, contre 2,02 $ il y a un an.

Le résultat par action ajusté de la banque a été de 2,22 $ au quatrième trimestre, ce qui représente 7 cents de mieux que ce à quoi s'attendaient les analystes approchés par la maison Thomson Reuters.

Les revenus ont été stables, ayant atteint 3,2 milliards $ lors du dernier trimestre de 2013, contre 3,16 milliards $ un an auparavant.

Sur l'ensemble de l'exercice, la CIBC a enregistré une croissance de trois pour cent de son bénéfice net, à 3,4 milliards $, comparativement à 3,34 milliards $ un an plus tôt.

Le résultat par action et le résultat par action ajusté ont été de respectivement 8,23 $ et 8,78 $ pour 2013, contre 7,85 $ et 8,07 $ pour 2012.

Les revenus se sont élevés à 12,78 milliards $ lors du plus récent exercice de la banque. Ils avaient été de 12,55 milliards $ un an auparavant.

Les actions de la Banque CIBC ont terminé la séance de jeudi à 88,82 $ à la Bourse de Montréal, en baisse de 1,23 $ par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc