NOUVELLES

Construction d'un nouvel aréna: du sable dans l'engrenage à Markham

05/12/2013 01:19 EST | Actualisé 03/02/2014 05:12 EST

MARKHAM, Ont. - Le conseil de ville de Markham a voté contre les protocoles qui stipulaient que le financement d'un nouvel aréna serait totalement assuré par des investissements du secteur privé.

Au total, 11 conseillers ont voté contre les protocoles alors que seulement deux d'entre eux ont donné leur accord. Pour le moment, cette décision met la collaboration entre l'homme d'affaires québécois Graeme Roustan, initiateur du projet, et la ville de Markham sur la glace.

Le conseil a également donné son appui à une motion qui contraint M. Roustan à prouver qu'il a les 325 M $ nécessaires à la construction d'un aréna digne de la LNH.

Le dossier avait progressé quelque peu en début de semaine avec la signature de ces deux protocoles d'entente.

Les deux protocoles d'entente signifiaient que la ville de Markham n'avait plus à emprunter de l'argent pour le projet, qui aurait été financé à 100 pour cent par le privé.

Le maire Frank Scarpitti avait indiqué que, selon un des protocoles, la moitié des 325 M $ nécessaires viendrait des promoteurs immobiliers et du bail de l'aréna.

L'autre moitié des coûts de construction aurait été assumée par l'autre protocole, signé par la ville et GTA Sports and Entertainment.

Les détails des protocoles ont été communiqués aux citoyens lundi, lors d'une rencontre du conseil municipal spécial qui aura finalement duré trois jours.

Scarpitti avance que l'aréna de 20 000 places, qu'on prévoit appeler le GTA Centre, serait viable même sans équipe de la LNH.

PLUS:pc