NOUVELLES

Vol d'une substance radioactive dangereuse au Mexique: la cargaison retrouvée

04/12/2013 10:47 EST | Actualisé 03/02/2014 05:12 EST

MEXICO - Une cargaison de la substance radioactive cobalt-60 qui avait été volée en même temps que le camion qui la transportait a été retrouvée, mercredi, dans le centre du Mexique, près de l'endroit où les voleurs ont abandonné le véhicule, ont rapporté les autorités.

Le cobalt-60 a été découvert sur un terrain vague situé à environ un kilomètre de Hueypoxtla, une ville agricole de 4000 habitants. La présence de la matière hautement radioactive n'a toutefois posé aucun risque pour la population et nécessité aucune évacuation, a assuré Juan Eibenschutz, le directeur général de la commission mexicaine de la sécurité nucléaire.

Le physicien de la commission, Mardonio Jimenez, a affirmé que c'était la première fois qu'une substance comme celle-ci faisait l'objet d'un vol et était retirée de son emballage d'expédition. Il a ajouté que les seules personnes menacées étaient celles qui avaient ouvert l'unité de transport et jeté les boulettes de cobalt-60.

M. Jimenez a précisé que les coupables risquaient fort de mourir d'ici un à trois jours, mais qu'ils ne pouvaient pas contaminer les gens autour d'eux. Il a indiqué qu'aucun cas d'exposition à des radiations n'avait été rapporté jusqu'à présent par les hôpitaux des environs.

La police fédérale et l'armée ont établi un périmètre de sécurité de 500 mètres autour du site où le dangereux chargement a été retrouvé.

Le camion transportant le cobalt-60 avait été dérobé, lundi, à une station-service de la ville voisine de Hidalgo, à environ 40 kilomètres du lieu où la matière a été récupérée, a révélé Mardonio Jimenez. Les autorités mexicaines ont lancé une alerte dans six États et à Mexico.

Le véhicule était en route pour aller porter la substance radioactive à une usine de traitement des déchets radioactifs située dans l'État de Mexico, près de la capitale.

Le cobalt-60 avait été utilisé avec un type d'équipement médical maintenant désuet qui est progressivement remplacé par le système de santé du Mexique. Selon M. Eibenschutz, il provenait de l'hôpital général de Tijuana, près de la frontière américaine.

Avant que la cargaison ne soit retrouvée, il avait déclaré que les voleurs avaient probablement voulu mettre la main sur le camion de marque Volkswagen sans savoir qu'il transportait une substance dangereuse.

PLUS:pc