NOUVELLES

Éthique et bonne conscience

04/12/2013 10:40 EST | Actualisé 03/02/2014 05:12 EST

À compter de l'été prochain, tous les fournisseurs désirant faire des affaires avec Hockey Canada devront répondre à un code d'éthique qui encadrera les sources d'approvisionnement.

Ainsi, il sera obligatoire de divulguer les conditions de travail, l'identification des usines et les certifications d'inspections.

Cette nouvelle approche visant une politique de responsabilisation sociale sera mise de l'avant dans la foulée d'une enquête du Toronto Star.

En octobre, le quotidien avait mis au jour l'absence, au sein de Hockey Canada, de critères entourant l'attribution de licences et de contrats de commandites.

Des gros sous

On parle d'un chiffre d'affaires annuel de 50 millions de dollars. Environ la moitié de ces revenus proviennent d'une cinquantaine de partenaires et fournisseurs dûment accrédités.

On retrouve parmi ceux-ci les firmes Bauer, Old Time Hockey et Levelwear et Nike. Cette dernière entreprise est toutefois citée en exemple par les groupes de défense des droits des travailleurs en matière de transparence.

Déjà le mois dernier, la Compagnie de la Baie d'Hudson qui détient les droits de distribution pour les vêtements du Comité olympique canadien s'est engagée à dévoiler le nom des entreprises qui les confectionnent.

Ce virage de Hockey Canada arrive huit mois après la tragédie de Rana Plaza au Bangladesh qui a entraîné la mort de 1129 travailleurs.

PLUS:rc